Difficile d’échapper aux contrefaçons lorsque l’on est une des marques les plus appréciées de la planète skatewear et plus globalement streetwear. En ayant fait les frais encore récemment, Thrasher a décidé de proposer sa propre imitation du logo enflammé.

Les marques de skatewear ne font décidément rien comme les autres. Sur la lignée du célèbre “Fuck You We Do What We Want” de Supreme, Palace s’était également lancé de le game du huitième degré en proposant des légendes et autres descriptions d’objets toujours plus folles et décalées. Hier, c’était au tour de Thrasher de faire une nouvelle fois preuve d’humour, après avoir allègrement insulté H&M, Forever21 ou encore R13Denim au cours des derniers mois. Et pour cause, ces derniers ont calmement produit divers t-shirts et hoodies sur lesquels les lettres s’enflammaient abondamment, recopiées à la perfection sur le logo du célèbre magazine de skateboard.

Plutôt que d’engager de nouvelles poursuites judiciaires, Thrasher a décidé de jouer la carte de la provocation, incontestablement gage de maturité. Très réputé dans ce domaine, c’est à l’artiste Piet Parra que le magazine étasunien a fait appel. Déjà impliqué en 2013 dans une collaboration sur un t-shirt “Credit Card” censé représenter la société actuelle de consommation, le néerlandais revient avec un design simpliste, empli de sarcasme. Les couleurs qui sont les siennes, bleu ciel et rouge, viennent se relayer sur une inscription basique sur laquelle deux lettres ont habilement été inversées. Bien connue, la farce consistant à piéger n’importe qui ne lisant que le début et la fin d’un mot fonctionne. Tharsher, ça se lit tout aussi bien et peut-être que les principales cibles de cette offensive amicale, H&M en tête, ne s’en rendront même pas compte.

La collaboration devrait comporter t-shirt et veste, vendus uniquement chez des revendeurs locaux si l’on en croit la description qui accompagne la photo Instagram de Thrasher.

Pin It on Pinterest