L’entreprise américaine Wealthsimple, spécialisée dans l’épargne et la finance, a ses bureaux situés en face du magasin new-yorkais de Supreme. Dans son magazine, elle a décidé de mener une étude sur le marché du resell de streetwear, et tout particulièrement de Supreme.

Est-il possible de devenir millionnaire simplement en achetant et revendant du Supreme toutes les semaines ? La réponse est oui, à condition d’avoir un peu de temps à disposition et une capacité minimum d’investissement. Pour faire prendre conscience de cela aux aficionados de la marque, Wealthsimple avait installé une publicité juste en face de la queue qui disait “1. Achète 2. Revends 3. Investis”. Pour quelle raison ? L’entreprise l’explique ainsi :

“Nous admirons les personnes faisant la queue pendant des heures chaque jeudi, mais on ne leur souhaite pas de le faire encore dans 30 ans. À la place, nous pensons qu’ils devraient être millionnaires d’ici là.

Mais alors, comment devenir millionaire simplement grâce au resell ? Selon les calculs de Wealthsimple, basés sur des estimations de Stadium Goods, Grailed et Supreme Community, il faudrait une petite vingtaine d’années à un rythme relativement modeste pour devenir millionnaire en revendant du Supreme. Alors que le prix de revente d’un item correspond parfois à 800% de son prix d’achat, il paraît évident qu’un investissement dans des pièces Supreme puisse être très profitable. Il y a pour l’entreprise seulement 5 règles à respecter dans le choix des pièces à revendre :

Première règle : Se procurer des box logo. Alors que certains items Supreme ne se revendent que très moyennement en fonction de leur degré de “hype”, le box logo est une valeur sûre dont le prix va assurément grimper avec le temps, parfois dans des proportions considérables.

Seconde règle : Être réactif sur les collaborations. Les nombreuses collaborations que réalise Supreme avec des marques souvent très bien cotées sont également une valeur sûre dont la popularité ne se démentira pas au fil des ans, faisant là encore de leur prix de revente un très bon investissement.



Troisième règle : Revendre le plus rapidement possible pour disposer d’un fond de roulement. Si quelques pièces comme mentionnées plus haut vont en effet prendre de la valeur au fur et à mesure que le temps passera, ce ne sera pas le cas pour la plupart des items. Ainsi, si une veste Supreme x The North Face sera plus chère un an après sa sortie que juste après, un t-shirt ou toute autre pièce basique conservée est le risque d’un investissement raté : le prix de revente n’augmentera pas dans le temps et en viendra peut-être même à être déficitaire. Attendre trop longtemps, c’est laisser aux acheteurs le temps d’oublier qu’ils voulaient la pièce au départ.

Bien investir au départ, c’est pouvoir investir plus par la suite

D’après les calculs de Wealthsimple, en un an, la revente de Supreme rapporterait environ 10 000€ de bénéfices pour 150 pièces achetées puis revendues avec un bénéfice moyen de 67€.

Source : Wealthsimple

Dès lors, la suite est très simple : plus vous dégagez de bénéfices, plus vous pouvez investir. Et, bien que la marque empêche d’acheter plus d’une fois chaque item par personne, le système des “têtes”, qui consiste à donner un billet à des jeunes pour qu’ils récupèrent chacun un item à votre place, est largement connu et permet aux plus déterminés du marché de se procurer chaque item en de très grandes quantités.

Si Wealthsimple recommande évidemment dans son analyse de placer les bénéfices dans ses produits financiers, il est tout à fait possible d’augmenter chaque saison l’investissement de départ pour devenir millionaire en quelques années, à condition de savoir organiser son business de revente, que la marque soit toujours aussi bankable et d’avoir un minimum de sens commercial.

Pin It on Pinterest