Durant les 7 derniers jours, de nombreux clips sont comme d’habitude sortis. Vous n’avez pas eu le temps de tout suivre ? Aucun soucis, Views vous a sélectionné 5 des meilleurs clips, à ne manquer sous aucun prétexte.

Mary J. Blige feat. A$AP Rocky, “Love Yourself

Initialement en compagnie de Kanye West, c’est finalement le membre du A$AP Mob qui prend part à cette nouvelle version et son clip terriblement classe tourné à New York et Los Angeles. Rocky dévoilant au passage un couplet inédit, parfaitement en accord avec l’univers RnB et soul de la chanteuse. Le tout dans un clip très classe.

Lord Esperanza, “Drapeau Noir

Le jeune rappeur parisien l’avait annoncé : “Drapeau Noir” serait le dernier morceau clippé de son EP éponyme. Une manière pour lui de boucler la boucle d’un projet qui a conquit son public de bout en bout. Imageant bien l’ambiance mélancolique et rêveuse du morceau, bien aidé par une présence féminine tout aussi mystérieuse, ce clip de “Drapeau Noir” vient conclure une belle série de clip offert par Lord Esperanza dans le cadre de son dernier EP, duquel il clôt définitivement le chapitre.

Laylow feat. Jok’air, “GOGO

Plutôt discret depuis la sortie de son premier EP “Mercy” fin 2016, Laylow a décidé de frapper fort en invitant Jok’air sur son nouveau morceau “GOGO”. Ce titre annonce la sortie de son nouvel EP “Digitalova” qui est prévu pour le mois dans juin, dans lequel le rappeur parlera de ses amours déçus, tout en voulant mettre en musique la mélancolie nouvelle qui s’empare de notre génération “digitale”. Dans ce titre au spleen plein de promesses, Laylow ne déçoit pas et le clip haut en couleurs et empli de néons est hypnotisant. Rendez-vous à la mi-juin pour transformer l’essai.

Django, “Fable”

Aujourd’hui, c’est un track flambant neuf que dévoile Django, accompagné d’un clip dont l’esthétisme VHS et l’ambiance soirée intimiste est une agréable surprise. Comme toujours avec lui, Django multiplie les références et ce dans tous les domaines : allant de Marvin Gaye à Georges Orwell en passant par des mangas, Samuel L. Jackson ou encore la saga Die Hard. L’éclectisme culturel est au rendez-vous et les visuels sont saisissants.

Bryson Tiller, “Something Tells Me

C’était arrivé de nulle part. Dans la nuit de jeudi à vendredi, par l’intermédiaire d’un simple tweet, Bryson a prévenu ses fans de la sortie avancée de son album “True To Self”, à la surprise générale. Faisant suite à Trapsoul sorti en 2015, ce projet de 19 titres ne comprenant aucun featuring a connu un riche travail à la production avec notamment Boi-1da, NES, T-Minus, Allen Ritter, WondaGurl ou encore !LLMIND ayant collaboré à True To Self. Dans le même temps, Bryson a dévoilé le clip du morceau Somethin Tells Me issu de cet album. Un visuel façon vintage mettant en scène Bryson Tiller au milieu de nombreuses modèles, et dans lequel il joue le photographe, illustrant sa passion pour la gente féminine.

Pin It on Pinterest