Tantôt chill, tantôt agressif, le style si particulier que le jeune genevois s’est approprié au cours des dernières années se retrouve enfin sur un nouvel EP, Focus Vol. 1, qui devrait en appeler d’autres.

Peu connu en dehors de la Suisse il y a encore quelques mois, le petit prince du Superwak mené par Makala voit le succès le poursuivre à un rythme dingue depuis la sortie de son premier EP “Shine” en 2016. Un mois après la sortie de l’album de son pote Slimka, Di-Meh inflige avec son projet Focus, une piqûre de rappel à ceux qui ne croyaient toujours pas en l’avenir du collectif aux artistes si talentueux dont il fait partie.

Le jeune rappeur qui manie aussi bien le skate que le micro semble désormais s’imposer dans un style de rap bien à lui, privilégiant les sonorités marquantes et les refrains festifs au travail des lyrics, dans le but de créer une véritable osmose avec son public de concerts. Ce pari orienté trap semble gagnant, en témoignent les nombreuses représentations en Suisse romande et en France qui affichaient récemment toutes sold-out. Une singularité dans son travail et celui de ses amis qui fait presque l’unanimité en Helvétie, dernièrement traduite par l’annonce de leur future prestation en première partie de Lil Uzi Vert et Gucci Mane, cet été au Montreux Jazz Festival.

 


Concernant l’EP sorti dans la nuit et construit autour de son single “Focus” qui fait fureur depuis ce début d’année, il sera question de trois featurings : le premier avec Veerus, un autre avec Slimka et enfin, le troisième en compagnie de Népal, protégé de Nekfeu avec lequel Di-Meh avait déjà collaboré en 2015 sur “Fu Gee La”, premier gros hit trap du rappeur suisse.

Vous l’aurez compris, l’appellation de son album “Vol. 1” devrait signifier l’arrivée d’un second volume au cours des prochains mois. Mais plutôt que de s’impatienter, il est temps de profiter, “Focus Vol. 1” étant désormais disponible sur toutes les plates-formes.

 

Pin It on Pinterest