Pour toute personne vivant dans le microcosme du rap américain, il était difficile ces douze derniers mois de passer à coté du phénomène XXXTENTACION, dont la cote de popularité a dernièrement atteint des sommets. Il se pourrait fortement que nous assistions en ce moment à la naissance de la prochaine superstar du rap américain.

Jahseh D. Onfroy de son vrai nom, est un écorché vif. Dès son plus jeune âge, tout a été difficile pour lui. Cette enfance, on la retrouve aujourd’hui pour influencer son oeuvre, et c’est tout sauf un hasard. À 6 ans, il plante un morceau de verre dans le dos d’un homme qu’il croyait être en train d’agresser sa mère. Il connait une enfance égarée où cette même mère ne lui accorde que peu d’intérêt et le met dehors à l’adolescence, refusant de faire face à des problèmes de comportement récurrents. Lorsque sa grand mère l’inscrit à la chorale après qu’il lui ait confié vouloir faire de la musique, il finit par décrocher une droite dans le visage de l’un de ses camarades en pleine répétition. Aussi loin qu’il s’en souvienne, la vie lui a toujours paru comme une longue épreuve à traverser, et, à 12 ans, il ne s’imagine pas être encore en vie à l’âge adulte. Et il est pourtant, à tout juste 19 ans, devenu entre temps l’un des rappeurs les plus intriguant — et donc captivant — de la planète.

La première chose qui frappe lorsque l’on se penche sur le cas de X, c’est l’impression évidente de contradiction et de tiraillement qui l’habite. On image aisément le jeune homme vivre constamment avec un ange et un démon sur chaque épaule, et, malheureusement pour le jeune rappeur, le démon a trop souvent pris le dessus. Réputé pour ses bagarres vues des milliers de fois sur YouTube ou encore pour l’agression de son ex-copine enceinte, XXXTENTACION n’a rien d’un gentil garçon, qu’on se le dise. Quant à la contradiction, elle est en effet la caractéristique majeure qui définit le rappeur de Miami à la fois humainement et artistiquement.

Capable de laisser des notes vocales touchantes sur son Soundcloud, d’encourager ses fans à reprendre confiance en eux et à aller de l’avant tout en étant capable, dans le même temps, de tabasser son compagnon de cellule homosexuel alors qu’il affirme détester les homophobes. Capable également d’offrir des douceurs musicales où il évoque son manque de confiance en lui, ses traumatismes infantiles, comme de sortir des bangers choquants où il déverse une haine et une rage comme peu sont capables de le faire dans ce jeu fou qu’est le rap. Ce tiraillement permanent est un vecteur d’intérêt pour son public qui ne cesse de découvrir une nouvelle facette de l’artiste dans chaque bribe de sa musique, qui fascine autant qu’elle interroge.


Le paradoxe chez Jahseh, va jusque dans la création artistique où il n’hésite pas à maltraiter comme à chérir des productions radicalement opposées. Que ce soit sur quelques notes de piano, une prod boom bap façon New York des nineties, une instru RnB ou une autre proche du métal, vous pouvez être sûrs qu’il saura se l’approprier avec une aisance insolente. Sa musique semble être une expérimentation sans fin où l’auditeur se fait trimbaler d’un coin à un autre, parfois sans trop pouvoir comprendre ce qui s’y déroule. Et c’est diablement efficace. Tantôt, XXXTENTACION se transforme en démon pour vomir sa colère sur un sample de The Game dans le désormais mythique “Look At Me!” tantôt il nous ferait pratiquement décrocher une larme lorsqu’il évoque ses erreurs passées et à quel point il ne ressent que douleur et tristesse dans “I spoke to the devil in miami, he said everything would be fine”. C’est sans doute là, la force du bonhomme : cette capacité à nous transporter dans un flot d’émotion fou, capable d’éveiller des pulsions violentes chez les plus pacifistes d’entres nous tout comme d’apaiser les âmes les plus perturbées tant il les comprend.

Mais si sa cote de popularité ne cesse de grimper, c’est tout sauf un hasard. Il possède les atouts qui peuvent transformer un rappeur talentueux en une icône planétaire à la manière de Kanye West par le passé ou A$AP Rocky plus récemment. Des caractéristiques qui dépassent le simple cadre de la musique bien souvent. X est un monstre de charisme possédant une aura folle et donc chaque apparition sur les réseaux sociaux ou sur scène devient un évènement. Ses tweets sont partagé des dizaines de milliers de fois, ses morceaux distribués pêle-mêle sur SoundCloud sont écoutés des millions de fois en quelques semaines, ses apparitions sur scènes se transforment en quasi-émeutes. Ce gosse de Miami à la gueule cassée mais au sourire enivrant possède des atouts qui se font de plus en plus rare dans l’industrie musicale, et ça, le public ne s’y trompe pas et semble désormais prêt à lui pardonner tous ses excès, même les plus fous. En conséquence, il possède, à seulement 19 ans, une fan base incroyablement fidèle qui paraît déterminée à l’accompagner jusqu’aux sommets.Et si le talent et la personnalité du garçon ne suffisaient pas à le propulser, il s’en charge, employant la manière forte, notamment quand il s’en prend brutalement à Drake, d’une manière qui ferait passer Meek Mill pour un enfant de coeur. Accusant le Canadien d’avoir plagié “Look At Me!” avec son titre “KMT”, le buzz prend immédiatement et la querelle est sur toutes les bouches, offrant un poids médiatique nouveau à  l’artiste. N’hésitant pas à s’en prendre aux parents de Drake, Jahseh a prouvé une fois de plus sa capacité à tutoyer le borderline. Et peu importe que Drake ne lui ait pas ouvertement répondu, tant il semblait simplement question de s’offrir le scalp d’une tête d’affiche d’un rap game qu’il veut lui aussi dominer.

L’expérience XXXTENTACION est donc tout sauf banale, même pour ses détracteurs les plus virulents. Ce n’est pas tous les jours qu’un artiste aux airs d’adolescent bipolaire vient défoncer les codes du rap avec une telle violence. À peine sorti de prison, il nous a promis que 3 projets verraient le jour. C’est ainsi qu’il confirmera et accentuera son statut, tout en s’éloignant de la case prison et faisant enfin de la musique la priorité dans sa vie.

Que vous le trouviez au mieux attachant ou au pire écoeurant, vous devriez vous habituer à la présence de cette mèche blonde et de ce faciès perturbant, car XXXTENTACION est programmé pour se faire une place au sommet de l’industrie, et, excepté ses propres démons, rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Pin It on Pinterest