Grâce à un troisième quart-temps de folie, John Wall et les siens ont écrasé Boston avec un run de 26-0 pour gagner ce match décisif de playoffs.

Les deux franchises sont désormais dos à dos, ayant chacune remporté deux matchs dans la série. Washington a su égaliser à domicile avant de retourner à Boston pour le game 5. John Wall et Bradley Beal ont combiné 56 points pour offrir la victoire, et c’est au retour des vestiaires, après la mi-temps, qu’ils vont tuer le match. Un run de 26-0 décisif pour faire basculer la rencontre.

Il ne fallait clairement pas arriver en retard après la pause. 6 minutes d’entame de troisième quart-temps pendant lesquelles les Wizards vont assommer, asphyxier des Celtics bien pauvres. Multiples pertes de balle du côté d’Isaiah Thomas (6 dans le match) et des Celtics plus globalement, la faute à une défense plus agressive du backcourt des Wizards. Un John Wall en mode All-star sera la clé de ce run : pénétration dans la raquette, distribution de caviars, obtention de panier avec la faute, le meneur livre une partition parfaite.

Boston va tout simplement passer de 5 points d’avance à 21 points de retard en 6 minutes, les temps-morts de Brad Stevens n’y changeront rien, Washington était trop fort. Une véritable claque qui rappelle les soucis des Celtics à retomber dans l’irrégularité.

Le réveil s’annonce difficile pour la franchise du Massachusetts.

Pin It on Pinterest

Plus dans NBA, Sport
Quel avenir pour les Los Angeles Clippers ?

Fermer