Ce week-end avait lieu la deuxième session du festival évènement Coachella 2017, malgré l’absence regrettable des français PNL, le spectacle était évidemment au rendez-vous. Découvrez les meilleurs moments.

Il y avait tout d’abord Gucci Mane (qui a d’ailleurs dévoilé un banger en l’honneur de Coachella), avec un casting 5 étoiles. Le rappeur sudiste a invité sur scène A$AP Rocky, Playboi Carti, 50 Cent ou encore Chief Keef. Gucci Mane s’est associé à Fifty pour jouer leur morceau de 2003 “What Up Gangsta” ainsi que “Telephone Calls” avec Rocky et Carti.

 

Les débuts en solo de Tory Lanez auront quant à eux été très remarqués. Le rappeur de Toronto a interprété son hit “Diego” et a profité d’une foule en délire pour sauter sur le public et s’offrir un bain de foule bien mérité. Il a d’ailleurs expliqué au public qu’il n’a invité personne car il souhaitait “(que ce concert ndlr) soit juste entre vous et moi”.

À la manière de Tory Lanez, Lil Uzi Vert s’est lui aussi offert un bain de foule :

 

L’une des plus grosses performances de ce deuxième week-end est à mettre au crédit de Travis Scott qui a tout simplement enflammé la foule avec son banger “Mamacita”. Alors que le rappeur originaire de Houston s’est fait remarquer ce week-end pour la sortie d’un featuring avec Frank Ocean, sa performance à Coachella mérite elle aussi d’être soulignée, après celle tout aussi impressionnante de la semaine dernière. Vivement AstroWorld.

 

Le phénomène Kendrick Lamar a lui aussi livré une performance bluffante d’énergie et de puissance sur scène, mais est-ce vraiment une surprise ? Après avoir dévoilé le clip de DNA et réalisé des ventes monstrueuses pour son album DAMN., Kung Fu Kenny continue de prospérer au sommet du rap game.

Le clou du spectacle de ce deuxième week-end était cette fois-ci Lady Gaga, qui remplaçait Beyoncé. La pop star américaine a livré certains de ses plus gros hits à son public, pour un final à la hauteur de l’évènement.

 

Pin It on Pinterest