L’annonce est tombée le 10 Avril dernier. Edward Enninful succède à Alexandra Shulman à la tête du Vogue anglais et prendra ses fonctions de rédacteur en chef le 1 août 2017. L’ancien du magazine W, Vogue Italie ou encore i-D trouve enfin une place majeure dans la monde et nous allons vous expliquer en quoi c’est une bonne nouvelle.

Avec son enfance à Londres et son origine Ghanéenne, il se fait repérer dans un bus à 16 ans pour devenir mannequin. À 18 ans, il devient le plus jeune rédacteur au magazine i-D et devient directeur mode. Ainsi, il arrive aujourd’hui à la tête du magazine W, et, maintenant Vogue UK.

La mode est souvent connue comme un milieu de racisme assumé, et c’est la volonté de changer les choses qui pousse Edward à s’engager tout au long de sa carrière. En tant que contributeur du magazine Vogue Italie, il a été par exemple derrière l’édition “All black” de 2008, qui devint un numéro best-seller (Condenast dut en imprimer 40000 éditions de plus que prévu). On peut se rappeler également le “Curvy Issue” du Vogue français.

“Si vous mettez un mannequin dans un défilé ou une campagne, ça ne changera pas le problème.” Déclare t-il “Nous avons besoin d’enseignants dans les universités, nous avons besoin de stages, nous avons besoin de gens d’origines ethniques différentes dans toutes les parties de l’industrie. C’est vraiment la solution; vous devez le changer de l’intérieur.”

Enfin, sa nomination est un signe que les choses changent, le British Vogue ayant déjà été dénoncé pour son manque de diversité dans leurs choix de modèles. En 2015, Jourdan Dunn est devenue le premier modèle noir à poser en couverture depuis Naomi Campbell plus d’une décennie auparavant (2002), ce qui lui a valu d’être honoré par la reine Elizabeth II en octobre dernier.

Si les chiffres montrent une légère hausse de 3% des mannequins noirs et asiatiques sur les podiums en comparaison avec la saison précédente (Printemps-Eté 2016), Naomi Campbell se désole que cette progression soit anecdotique. “Il est décevant d’entendre que les modèles de couleur rencontrent toujours ces mêmes questions de discrimination après toutes ces années” a-t-elle déclaré au magazine américain Teen Vogue.

Edward Enninful est également impliqué en politique, au-delà de sa lutte contre le racisme. En février 2017, il a réuni plus de 80 personnalités du monde de la mode pour dénoncer le décret anti-immigration signé par Donald Trump quelques semaines après son arrivée à la Maison Blanche.

L’impact d’Enninful laisse désormais espérer un changement de direction et de priorités chez Vogue. Cela suggère aussi que Condé Nast a l’air de vouloir changer les choses plutôt que de continuer dans la tradition des 25 dernières années. L’ancienne rédactrice en chef de Vogue, Alexandra Shulman, a posté ses félicitations sur Instagram en écrivant: “J’espère que vous aimez Vogue autant que moi”.

Pin It on Pinterest

Plus dans Mode
Puma fait appel à Cara Delevingne pour dévoiler son pack de 3 sneakers “Denim”

Fermer