Lonely Planet vient de publier un guide recensant 140 oeuvres, éparpillées dans 42 villes. Une première pour le milieu du street-art.

Forme d’art la plus démocratique qu’il soit de par sa gratuité et sa visibilité par le plus grand nombre, le street-art est également l’art le plus universel qu’il soit. De Reykjavik à Johannesburg en passant par Buenos Aires, des murs du monde entier sont sublimés par des oeuvres plus ou moins imposantes.

Partant de ce postulat, Lonely Planet, leader mondial du guide touristique, s’est lancé dans l’élaboration d’un ouvrage compilant les plus belles oeuvres de street-art aux quatre coins du globe. Les mastodontes Banksy et Space Invader sont bien évidemment présents, mais le guide fait également la part belle aux artistes locaux et moins renommés.

En plus de répertorier ces 140 oeuvres, le guide contient des interviews et des analyses artistiques rédigées par Faith47, FAILE ou encore Bleke Le Rat. Ed Bartlett, l’un des auteurs du livre est revenu sur la démarche de Lonely Planet dans les colonnes du Daily Mail : “Le street-art est présent dans toutes les métropoles, les villes et les villages du monde. Son audience se mesure en milliards de personnes. Sachant que les premiers dessins sur les murs remontent aux homo-sapiens il y a 40 000 ans, c’est étonnant que l’on ait attendu aussi longtemps pour voir nos rues s’éclairer avec des oeuvres”.

Ce guide, disponible en ligne pour 13 euros, s’impose d’ores-et-déjà comme un indispensable pour les globe-trotters amateurs d’art de rue.

Pin It on Pinterest