Le 13 avril 2016, les Lakers disputaient leur dernier match de saison régulière contre le Jazz. C’était aussi le dernier match de Kobe : l’occasion pour lui de se sublimer une dernière fois au Staples Center.

Au travers des années, la NBA a connue de nombreuses et intenses émotions. Des finales de folies, des frasques de légende, des duels au sommet, des matchs aux scénarios fous et dignes de films hollywoodiens. Si l’on devait classer le dernier match en carrière de Kobe , on le rangerait probablement dans la dernière catégorie.

En début de saison, Kobe avait annoncé sa retraite dans une lettre distribuée à toutes les personnes présentes dans la salle. Tandis que toutes les franchises lui rendait hommage, une date était particulièrement prisée : le 13 avril. Soit le dernier match de Kobe Bryant en NBA.

18.997 personnes ont assisté à ce match, et une ribambelle de stars avait évidemment tenu à être présente : Jack Nicholson, Kendrick Lamar, Snoop Dogg, David Beckham ou encore Jay-Z pour ne citer qu’eux. Le public est présent, l’ambiance est folle, il ne reste plus qu’à Kobe de faire le show une dernière fois et c’est une occasion qu’il ne va pas rater.

Pourtant, son début de match sera poussif — la faute à la pression, comme il l’a lui même avoué. Durant les six premières minutes, il ne rentrera aucun tir malgré ses 5 tentatives. Il aura fallu un contre et une remontée en contre-attaque pour que Kobe marque ses premiers points. Le reste du match, il aura sans surprise la grande majorité des ballons en attaque.

Le match se déroule, Kobe fait ce qu’il peut, et Utah conserve une petite avance jusqu’à mener de 15 points à la mi-temps. Sauf miracle, on se dit que Kobe va malheureusement partir sur une défaite. Il n’en sera rien : épuisé pendant les temps-morts et chaque minute paraît douloureuse, mais il va tout donner pour marquer une dernière fois son sport et sa franchise.

11 points dans les deux dernières minutes du match. Utah est dépassé : lancer-franc, trois points, Kobe ramène les Lakers avec un long deux points, et fait passer devant son équipe au score. La franchise de Salt Lake City ne reviendra pas. Kobe tuera le match avec une longue passe pour Jordan Clarkson. 101-96, score final. Kobe quitte le terrain en héros avec 4,1 secondes à jouer.

Il finira au total avec 60 points (meilleure performance de la saison) à 22 sur 50 au tir et 6 sur 21 à 3 points.

Les réactions sont incroyables, le moment magique. Kobe Bryant a une dernière fois fait le show dans un Staples Center bouillant. Un speech final, se félicitant de sa réussite malgré “les hauts et les bas”. Il finira par remercier une dernière fois les fans, clamant “qu’il les aime”, remerciant au passage sa famille et sa femme.

Un show surréaliste, une sortie parfaite pour une carrière légendaire. 5 titres NBA, 1 titre de MVP et 18 participations au All-Star Game. Kobe aura réussi une sortie à la hauteur de sa carrière.

Pin It on Pinterest

Plus dans NBA, Sport
Et si la NBA changeait son logo ?

Fermer