La plateforme de streaming Spotify a récemment signé un accord avec Universal qui pourrait bien changer la donne à l’avenir dans le monde du streaming.

Dans ce nouveau contrat, Universal Music Group gagnerait le droit de repousser de deux semaines ses sorties d’albums pour les utilisateurs de la plateforme qui ne paient pas d’abonnement et rapportent donc moins à Spotify et Universal de ce fait. Cela devrait, d’après ces derniers, pousser plus d’utilisateurs à acheter un abonnement premium qui résulterait en une hausse des revenus pour les artistes, les labels d’Universal ainsi que la plateforme.

“Nous savons que tous les albums de tous les artistes ne devraient pas être sortis et distribués de la même façon, et nous avons travaillé main dans la main avec Universal pour développer une politique nouvelle et plus souple en la matière” a déclaré le PDG de Spotify, Daniel Ek. “À partir d’aujourd’hui, les artistes Universal peuvent choisir de sortir de nouveaux albums seulement pour les abonnés premium pendant deux semaines, offrant ainsi aux abonnés une chance de découvrir l’ensemble de leur travail, tandis que les singles de ces albums resteront disponibles partout sur Spotify et ce pour tous les utilisateurs.”

Drake et The Weeknd, signés chez Universal

Quels artistes cela pourrait-il concerner ? Un très grand nombre, à vrai dire. On compte par exemple parmi les artistes signés chez Universal des immenses noms de la musique mondiale, de Drake à Kanye West, ainsi que Rihanna, The Weeknd, Justin Bieber ou encore will.i.am. En France, on retrouve par exemple SCH, Alonzo, Kalash, Stromae, Kaaris ou encore Ibrahim Maalouf.

De nombreux artistes s’étaient auparavant emportés contre la sortie au grand public sur Spotify, répondant parfois en allant jusqu’à dévoiler leurs albums exclusivement sur d’autres services payant tels que Tidal ou Apple Music. Une avancée pour les artistes ou au contraire une pratique qui risque d’augmenter le piratage des albums ?

Pin It on Pinterest