Derrick Rose manquera la fin de saison des Knicks, la faute à une déchirure du ménisque. En fin de contrat l’été prochain, il doit subir une quatrième opération au genou.

C’est ce qu’on appelle une tuile, ni plus ni moins. Derrick Rose est encore freiné alors qu’il sortait une saison correcte avec les Knicks. Cette blessure nécessite évidemment une opération, et environ 6 à 8 semaines de rééducation selon Adrian Wojnarowski.

18 points, 4,4 passes, 3,8 rebonds. Ce sont les statistiques de Derrick Rose cette saison sous le maillot des Knicks, et accessoirement sa meilleure saison depuis 2012. 64 matchs joués, quelques petits pépins, mais sa saison était satisfaisante dans la « Big Apple ». Du rythme en attaque, des pénétrations dans la raquette intéressantes, connaissant le CV de Derrick, le voir capable de jouer ainsi était déjà une bonne nouvelle pour son futur. Début mars, il évoquait son avenir et la free agency, avec un objectif précis en ligne de mire :

Je veux gagner. Je veux être heureux et me sentir en paix avec moi-même peu importe où je suis.

Pour les Knicks, l’absence de Derrick Rose ne changera pas grand chose tant leur saison est déjà terminée. Sur le plan personnel, c’est plus grave. Derrick Rose touche aujourd’hui un salaire de 21 millions de dollars, contrat qu’il avait signé en 2012. Même s’il n’est clairement plus le même joueur qu’auparavant, il pouvait espérer trouver un contrat sur le long terme grâce à sa saison sans sérieux pépins physiques.

Désormais, avec cette blessure et sa rééducation, le joueur ne sera pas opérationnel avant juillet. La question qui se pose est donc : Qui voudra le signer ? Si des personnes imaginaient les Knicks décider de prolonger l’aventure Derrick Rose, cette blessure met certainement fin au débat. Il est en effet peu probable de voir Rose de nouveau sous la tunique de New York. Qui voudra alors prendre le risque de signer un joueur qui semble puni par son physique, sans cesse accablé par les blessures ? Certainement pas beaucoup d’équipes, et il est clair que les franchises NBA vont réfléchir à deux fois avant de donner un contrat à Rose.

Peut-il encore être le patron à la mène d’une équipe ? Probablement pas. Il semble désormais destiné à un rôle de doublure dans une équipe candidate au titre. Une blessure ne tombe jamais au bon moment, mais dans une période aussi cruciale, avec la fin de saison approchante, et le fait qu’il soit bientôt agent libre, le karma ne sourit définitivement plus à Rose. Certains le voyaient aux Spurs, d’autres le voyaient retourner à la maison à Chicago. Cela semble désormais plus hypothétique qu’autre chose.

Seul point positif, Rose a déjà démontré par le passé qu’il sait revenir d’une blessure. Si la première chose qui vient à l’esprit est évidemment l’aspect physique, c’est le mental qui est surtout fragilisé dans ce genre de situation. Désormais on peut aller jusqu’à se demander si l’on reverra Derrick sur un parquet NBA. La comparaison avec le cas Brandon Roy nous vient aussitôt à l’esprit, un joueur qui a dû mettre un terme à sa carrière trop tôt, la faute à des blessures au genou lui aussi. Reste que les fans de basket n’espèrent certainement pas perdre un autre joueur de cette façon, lui qui nous a tant fait rêver par le passé.

Derrick Rose pourra certainement être capable de revenir aussi bien mentalement que physiquement de cette blessure, mais peut-il perdurer ? Certains voyaient en cette saison chez les Knicks le moyen de montrer qu’il avait encore le niveau, si l’espoir était permis, les blessures viennent encore rattraper le MVP 2011. Doublure, simple joueur de sortie de banc ? Il faudra sans doute que Derrick Rose change radicalement de rôle si il veut encore prétendre à quelque chose en NBA. En souvenir du joueur qu’il a été lors de ses premières saisons, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Pin It on Pinterest

Plus dans NBA, Sport
Rudy Gobert sera-t-il élu meilleur défenseur de l’année ?

Fermer