Vu pour la première fois sur Kanye West il y a plusieurs mois, le sweatpant Calabasas sortira ce mardi, accompagné d’autres pièces textiles et d’une paire de PowerPhase, nettement plus abordable que les Yeezy précédentes.

Tout ce qu’il touche se transforme en or. Personnage le plus influent de cette nouvelle vague du streetwear, il n’est pas étonnant que adidas lui ait proposé pour la première fois de revisiter des modèles préexistants. Apres le succès de ses différentes seasons, le merchandising de son Pablo Tour et l’ampleur indescriptible prise par la Yeezy Boost, Kanye s’est attaqué à des produits nettement moins modernes et surtout très populaires.
Produit phare de la collection, la Adidas PowerPhase, modèle des plus basiques et tout sauf exclusif dans les années ’80, s’est vue relookée en un parfait beaters au coloris estival. Toute blanche oui, mais avec une délicate et discrète impression dorée sur le côté pour toujours plus d’appartenance au luxe. Heureusement, car cette dernière devrait valoir à elle seule (et peut-être aussi un peu parce que c’est Kanye) les presque 100€ de différence entre les premières éditions de la Adidas Powerphase (55€) et celles qui sortiront ce soir (150€). Elle sera pourtant la première Yeezy à voir le jour en dessous des 200€, que l’on expliquera par cette volonté toujours plus présente actuellement de bouleverser les codes et de rapprocher au maximum l’industrie de la haute-couture, de celle de la rue. Il en sera de même pour les pantalons de survêtement et les probables crewnecks, t-shirt et casquettes à sortir eux aussi ce soir.
Plusieurs coloris des pièces textiles devraient sortir, à une heure aléatoire sur Yeezy Supply.
Découvrez la collection ci-dessous :

Pin It on Pinterest