Il y a trois semaines, Dirk Nowitzki devenait le sixième joueur de l’histoire à franchir la barre des 30.000 points en carrière. C’est donc l’occasion de revenir sur les potentiels joueurs capables d’atteindre cet objectif à leurs tours.

Dépasser la barre des 30.000 points en une carrière est ce que l’on peut qualifier de véritable exploit pour un joueur NBA. Cela nécessite longévité, évolution du jeu, capacité à rester en bonne santé et évidemment une énorme capacité de scoring. Nombreux sont les critères pour y parvenir, et seulement 6 joueurs l’ont réalisé. Dans l’ordre : Kareem Abdul-Jabbar (38.387), Karl Malone (36.928), Kobe Bryant (33.643), Michael Jordan (32.292), Wilt Chamberlain (31.419) et donc Dirk Nowitzki (30.150). Voir le nom de l’Allemand figuré parmi ces légendes ne peut que renforcer aux yeux des gens l’exploit réalisé par le joueur de Dallas.

Pourtant, de grands noms ne figurent pas dans ce classement. Shaquille O’Neal s’arrêta à 28.596 points malgré 19 années en NBA, la faute à 5 dernières années en baisse en scoring, malgré une moyenne de 23,7 points en carrière. Hakeem Olawujon, Tim Duncan, Jerry West, ou même Allen Iverson n’y sont pas parvenu non plus.

Découvrez parmi les stars actuelles de la ligue, les chances de chacun :

LeBron James. Il a seulement 32 ans, mais se trouve déjà huitième au classement et devrait même passer septième dans quelques matchs. LeBron c’est 28.556 points à l’heure actuelle, et à son âge, c’est très fort. Une hygiène de vie irréprochable, un gros scoreur que beaucoup semblent parfois oublier. Avec deux saisons à plus de 30 points au scoring, LeBron affole les temps de passages. Les 30.000 points ne seront qu’une formalité, le natif d’Akron devrait sauf blessure les atteindre dès la saison prochaine. Mais le King vise le top 3, et peut-être même la première place. Il faudra alors compter sur une réussite au tir énorme et surtout sur le fait de jouer jusqu’à ses 40 ans.

Carmelo Anthony. On pourrait critiquer “Melo” pour certains de ses choix et son attitude parfois douteuse. Mais le joueur de New York est un grand scoreur, et surtout un excellent finisseur. Il a été meilleur scoreur NBA sur la saison 2012-2013 avec 28,7 points de moyenne. Il est actuellement 25ème de la liste avec 24.063 points, en ayant le même âge que LeBron. Il a donc encore le temps de franchir ce palier, mais il faudra pour ça éviter les blessures. Carmelo pourrait être amené à quitter les Knicks cet été, nul doute que son point de chute et son futur rôle offensif sera déterminant, chez les Knicks ou ailleurs. S’il continue encore quelques années autour de 20 points de moyenne, il arrivera aux 30 000 sereinement. Difficile, mais loin d’être impossible pour un scoreur aussi talentueux.

Kevin Durant. Il est le seul joueur en activité sous la barre des 30 ans qui se trouve dans le top 100. Il devrait faire son entrée l’an prochain dans le top 50 (sa blessure au genou a retardée l’échéance). Kevin possède 19.060 points à seulement 28 ans. Il est donc sur d’excellentes bases pour atteindre les 30.000 points. Attention cependant aux blessures, qui lui ont fait notamment rater la majorité de la saison 2014-2015 et la fin de la saison actuelle. Son transfert aux Warriors lui laisse également moins de liberté au scoring, mais il a montré que d’être entouré de gros scoreurs ne l’empêchait pas de s’exprimer, grâce notamment à une grosse réussite au tir. Cela ne devrait être qu’une formalité pour lui aussi.

Russell Westbrook. L’homme aux triple-doubles est désormais l’option numéro une en attaque du côté du Thunder. Avec 31,3 points de moyenne cette saison, la bête est désormais lâchée. Toutefois, au même âge que son ancien coéquipier Kevin Durant, il ne comptabilise que 14.855 points. La faute à deux premières saisons “timides” dans la ligue et à un rôle plus en retrait derrière Kevin Durant pendant plusieurs années. Il faudrait le voir maintenant pendant plusieurs saisons avec des moyennes très élevées au scoring pour combler son retard. Il sera intéressant de voir comment Russell sera capable de modifier son jeu en vieillissant, notamment son tir qui pourrait être à travailler, lui qui est loin d’être un remarquable shooteur aujourd’hui. Ce sera sans doute la clé pour Russell Westbrook en vieillissant.

Stephen Curry. Double MVP en titre, meilleur scoreur l’an dernier avec 30,1 points de moyenne. Et pourtant non, Stephen Curry ne sera probablement pas dans le club des 30.000 points. À 29 ans, l’autre natif d’Akron ne compte “que” 12.852 points. Car Curry n’a pas toujours été le joueur que l’on connaît aujourd’hui, la faute à des blessures aux chevilles, et des performances au scoring sur ses trois premières saisons bien loin de ses standards actuels. S’il atteint les 20.000 points, le meneur des Warriors pourra sûrement déjà s’estimer heureux.

James Harden. Il est en course pour le MVP cette année, James Harden a lui aussi des atouts. Avec 13.407 points, il est sur des bases similaires voire meilleures que celles de son ancien coéquipier Russell Westbrook, alors qu’il a joué 3 ans en sortie de banc. Il faut dire que James Harden a l’attaque en main du côté de Houston depuis maintenant plusieurs années juste après son départ du Thunder. Plus technique et aussi excellent pour aller chercher des LF, James Harden a l’occasion de perdurer, mais comme Russell, améliorer sa qualité de tir pourrait aussi être avantageux pour la suite.

Beaucoup de gros noms ne vont pas atteindre ces fameux 30 000 points. Isaiah Thomas, Demar Derozan, Jimmy Butler ou Kawhi Leonard ont connu des premières années en deçà au scoring. Anthony Davis a connu des blessures et pourrait en connaitre encore, de plus, il partage la production aujourd’hui aux côtés de Demarcus Cousins. Un joueur comme Kyrie Irving pourrait aussi en payer le prix avec LeBron James et Kevin Love à ses cotés, il prend de ce fait forcément moins de shoots. Enfin, un redoutable  attaquant tel que Damian Lillard n’y parviendra probablement pas non plus, étant arrivé relativement tard en NBA.

Il y a aussi ceux qui sont dans le classement, mais qui arrivent clairement vers la fin de leurs carrières. On en trouve 5 qui sont dans le top 50. Paul Pierce (26.382) quittera les parquets NBA en tant que joueur à la fin de saison. Vince Carter (24.483) continue de nous éblouir avec ses dunks, mais son apport offensif reste trop léger pour aller plus haut. Dwyane Wade (21.283) aurait pu aller chercher ce palier sans des soucis de santé trop régulier. Les deux derniers sont Joe Johnson et Pau Gasol tous deux à un peu moins de 20.000 points.

Vous l’aurez compris, passer la barre des 30.000 points est un véritable exploit. De grands joueurs échoueront, la faute à des arrivées parfois tardives dans la ligue, à des coéquipiers gourmands offensivement, ou encore à des blessures. Quoi qu’il en soit, et ce peu importe les circonstances, rentrer dans ce club requiert un talent rare et une longévité sans égale.

Pin It on Pinterest