Bien que souvent en retrait par rapport au rap et RnB masculin, de nombreuses femmes ont su devenir des références dans le domaine grâce à des titres indémodables. Les années 90 et 2000 ont été pour ce style un moment de grâce qui ont fait l’âge d’or du R&B.  Revivez ces années en une sélection de classiques.

Work It, Missy Elliott 

Fin des années 90, Melissa Arnette Elliott : productrice et compositrice aux côtés des grands noms de la chanson comme Mariah Carey, Whitney Houston, Lil-Kim, Ciara etc; se lance dans une carrière d’artiste solo/rappeuse. “Work It”, écrit par Missy Elliott accompagnée de son mentor Timbaland, apparait dans son quatrième album “Under Construction” sortit en 2002. On retrouve dans ce morceau une forte inspiration de hip-hop old school des années 80. “Work It” est, à ce jour, le titre de Missy ayant eu le plus de succès en ayant atteint la deuxième place classement de Billboard Hot 100 aux Etats-Unis. Le morceau fut assez bon pour donner un remix avec le jeune 50 Cent qui donnera lieu à la fameuse phrase “I can go hard, know why? Big girls don’t cry” (Je peux y aller fort, tu sais pourquoi? Les grandes filles ne pleurent pas). Au cours de sa carrière, Missy Elliott finit par remporter 5 Grammy Awards et vend plus de 30 millions d’albums aux Etats-Unis.

Let Me Blow Ya Mind, Eve

Déjà surnommée Gangsta au lycée, Eve se lance dans la chanson très jeune. Elle chante dans une chorale puis fait partie de girls’band tels que EDGP (dit “Egypt”) puis Dope Girl Posse. La jeune gangsta va rapidement vouloir voler de ses propres ailes et se lancer dans une carrière solo sous le nom de “Eve of Destruction”. Elle collabore avec Prince sur Hot Wit’ U, participe à plusieurs morceaux de l’album de Dr.Dre “Detox” dont celui avec The Notorious B.I.G et Tupac. Et c’est en 2002 que le titre “Let Me Blow Ya Mind” d’Eve et Gwen Stefani remporte le titre de meilleure collaboration rap/chant.

 

Doo Wop, Lauryn Hill

Son seul single n°1, “Doo Wop”, dans lequel le premier couplet s’adresse aux femmes et le second aux hommes, encourage son audience à se méfier des chutes romantiques qu’elle-même a déjà vu ou vécu auparavant. Lauryn Hill prouve à travers ce titre que le rap est une arme infaillible à ne pas négliger pour porter la voix des femmes et encourager leur émancipation. À la fin de cette chanson, Lauryn demande “How you gon’win, when you ain’t right within?” (comment veux-tu gagner, si tu n’es pas à l’aise avec ça?) et bien selon les Grammy Awards cette année-là, elle semblait plutôt à l’aise à l’idée de gagner, récoltant cinq récompenses pour son premier album “The Miseducation of Lauryn Hill“.

 

 

At Your Best, Aaliyah

L’actrice, modèle, chanteuse et danseuse Aaliyah Dana Haughton d’origine afro-américaine est à ce jour une légende du hip-hop/R&B. Avec son single “Try Again” elle a atteint le haut du classement du Billboard Hot 100 aux Etats-Unis; première artiste féminine à atteindre une telle position. Aaliyah a apporté une touche de modernité dans le monde du hip-hop/R&B. Rapidement nommée “Reine de la pop-urbaine” ou encore “Princesse du RnB”, Aaliyah est placée en 10ème position des “artistes féminines du RnB les plus populaires des 25 dernières années” et obtient la 27ème place pour “l’artiste la plus populaire de l’histoire du RnB” par Billboard. Le morceau “At Your Best” est une réédition de la chanson des Isley Borthers et parle des hauts et des bas qu’Aaliyah a vécu au cours d’une relation amoureuse. La princesse du R&B décède à l’âge de 22 ans dans un crash aérien. Cette chanson a été choisit rendre hommage à la grande chanteuse qu’était Aaliyah.

Survivor, Destiny’s Child

En 1999, le groupe des Destiny’s Child, après plusieurs désaccords, se recomposent avec à son bord Kelly Rowland, Beyoncé et Michelle Williams. “Survivor” figure dans le troisième album du groupe, également intitulé “Survivor“. Ce morceau permettra aux divas de remporter la “meilleure performance de RnB faite par un duo ou groupe, accompagné de chant” aux Grammy Awards en 2002. Le clip remporta le titre de meilleure vidéo R&B.

Supersonic, J.J Fad

Après que le groupe de la côte Est soit passé de six membres à seulement trois, les artistes se lient rapidement à Easy-E, Dr.Dre et compagnie et attire une fan base intriguée par leur style musical pop-électro. “Supersonic“, titre clef de leur premier album, est un titre entraînant quoique plutôt simplet, avec un objectif assumé: que le public groove, surtout en saison estivale. Supersonic est devenu un hit dont les ventes ont dépassé les espérances de J.J Fad. C’est pourquoi Fergie ne s’est pas privée de reprendre un peu de “Supersonic” dans son single “Fergilicious“. Voulait-elle rendre hommage à J.J Fad ou escomptait-elle obtenir le même succès?

Funkdafied, Da Brat

Shawntae Harris, communément appelée Da Brat (que l’on peut traduire par “la sale gosse” en français) publie son premier album “Funkdafied” à l’âge de 20 ans. Après avoir passé son enfance à chanter quatre fois par semaine dans une église baptiste, Shawntae participe à plusieurs concours de rap dont un, au cours duquel un producteur la repère. Cette rencontre donnera naissance à “Funkdafied“, mélange de funk et gangsta rap. L’album se vendra à plus d’1 million d’exemplaires: record à cette époque pour une rappeuse; l’album sera notamment certifié disque de platine. La notoriété grandissante de Da Brat l’amènera à collaborer avec des rappeurs et chanteurs de renom tels que The Notorious B.I.G, Mariah Carey, Lil’Kim ou encore Missy Elliott et les Destiny’s Child que vous avez pu (re)découvrir ci-dessus. Vous pouvez aujourd’hui l’entendre dans l’émission de radio Rickey Smiley Morning en tant qu’animatrice .

Fallin, Alicia Keys

Fallin” est considéré comme LE titre d’Alicia Keys, paru dans son premier album “Songs in A Minor” en 2001. Le titre a atteint la première place dans le Billboard Hot 100 aux Etats-Unis et faisait partie des top 5 dans plusieurs pays. Il a été le single le plus vendu en 2001. Alicia Keys a gagné trois Gammy Awards en 2002 grâce à ce titre, à savoir “le son de l’année”,”le meilleur morceau R&B” et “la meilleure performance vocale féminine en R&B”. Keys a dit à Billboard : “Je voulais écrire un morceau pour quelqu’un de dix ou douze ans – comme un jeune Michael Jackson. Même si il était jeune, il chantait des choses très profondes à l’époque. Fallin parle des aléas des relations amoureuses. Parfois, tu es complètement épris d’amour pour quelqu’un, et parfois tu ne peux pas supporter cette personne. En amour ça va et ça vient, et c’est juste de quoi sont faites les relations amoureuses.” Si c’est Alicia Keys qui l’a dit, faisons en sorte de retenir la leçon.

Pin It on Pinterest