Nike dévoilait hier son programme “Vote Forward”, présentant 12 prototypes de Air Max que les internautes devront élire. Pas de pitié, seul le modèle vainqueur sera commercialisé en mars prochain. Views en a sélectionné trois pour vous, parmi lesquels il devrait être difficile de faire un choix…

Pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris, Nike joue actuellement sur deux tableaux complètement opposés en ce qui concerne leur gamme de sneakers. Le retro, avec évidemment les quatre Air Max One sorties ces dernières semaines, ou encore la Air Max 97 malgré son apparence toujours très jeune. Et de l’autre côté, le futur, symbolisé par les récentes collaborations avec Acronym et Stone Island. Ainsi pas de grande surprise pour les connaisseurs de la marque, lorsqu’ils ont découvert vendredi le slogan de cette nouvelle campagne : “le futur est entre vos mains”.

Ces 12 prototypes sont issus des idées d’artistes des quatre coins du monde (ou presque car l’influence de certaines régions dans le milieu n’est pas négligeable) et reflètent souvent une certaine culture ou un courant de mode propre à la région d’origine de la paire. Alors que quelques critiques dénonçaient un manque d’originalité dans les créations, faute d’une vraie nouvelle silhouette futuriste, on notera tout de même le travail important des DJs, designers et autres influencers sur la conception des hybrides. Vous l’aurez compris en défilant parmi les propositions, la tendance est à la transparence et à un maximum d’air visible, en témoignent les 8 modèles sur 12 à afficher une sole de 97 ou de VaporMax. Logique, tant les quatre autres, loin d’être inesthétiques, paraissent hors-sujet entre ces candidats de l’avenir…

Artemy Lebedev, Moscou (Russie)

Les designers russes ont le vent en poupe et tout ce qui fait leur succès se retrouve sur cette paire. Simplicité dans l’avant-gardisme, tonalité sombre et quelques inscriptions en cyrillique, tous les éléments sont rassemblés sur cette Air Max 97 dont la sole a été remplacée par celle d’une VaporMax. Pas de folie dans les couleurs si l’on excepte le caractère 100% réfléchissant de l’empeigne et la transparence de l’empiècement latéral pour laisser apparaître une pointe de rouge à l’intérieur. L’élément marquant? L’enveloppe zippée, déjà vue notamment sur des 95, couvrant les lacets et donnant encore plus de dynamisme à une paire qui n’en avait à l’origine pas besoin. Impressionnante mais sans en faire trop, il y a fort à parier que la sneaker imaginée par Lebedev finisse au moins sur le podium.

Shangguan Zhe, Shanghai (Chine)

Du côté de la Chine, deux propositions bien décalées. Alors que la “Buzz l’Eclair” tendrait surtout à nous faire sourire et rêver, le résultat obtenu par Zhe possède quelques arguments qui pourraient convaincre des électeurs d’horizons différents. Posé sur une unité VaporMax, l’upper montant transparent représente les motifs introvertis d’une aile de libellule qui paraissent imprégnés dans une matière synthétique. Un hommage aux premières chaussures de foot Mercurial donc, tant dans la forme de l’empeigne que dans la taille du swoosh, en plus des matériaux qui devraient selon toute vraisemblance s’y apparenter. Une touche de rouge orangé sur la partie postérieure et sur l’outsole, de quoi donner un peu de vie à ce modèle empli de transparence. Ce prototype signé Sankuanz, marque de vêtements du designer, est sans aucun doute le dessein le plus innovant de la série, bien qu’on l’imagine mal être élu samedi prochain.

Alexandra Hackett, Londres (Angleterre)

Doit-on vraiment préciser qu’elle l’emportera dans moins d’une semaine et que vous verrez donc cette sneaker commercialisée dans une année ? On vous laisse encore quelques jours pour en douter. Ce qui est cependant certain, c’est que l’australienne expatriée à Londres a soumis une création en adéquation absolue avec son projet Miniswoosh, mélangeant les pièces retros et modernes, toujours avec un maximum de… swoosh! On retrouve sur sa proposition des éléments d’Air Max de toutes les générations, pour un produit final qui ravirait tant les fans de Air Max 90 que ceux de TN. Bien plus qu’un simple melting pot de silhouettes adulées, la patte de la jeune femme est incarnée, en plus des virgules omniprésentes, par l’étiquette placée sur l’extérieur de la tongue et les lacets roses pour un petit côté girly. Avec son modèle au rendu impressionnant et harmonieux dès le premier coup d’oeil, la londonienne d’adoption reçoit un soutien impressionnant. Son #VoteMiniSwoosh a été utilisé aussi bien par les nombreux membre du Basement, que par la team Footpatrol, sneakersshop favori des londoniens. Vous ne direz pas que l’on ne vous avait pas prévenu…

Désormais, il ne vous reste plus qu’à voter, et ça se passe ici.

Pin It on Pinterest