Parmi les nombreuses sorties musicales de ce début d’année, certains projets n’ont pas eu l’exposition méritée. Views a sélectionné pour vous 5 projets qui nous ont conquis sans pour autant connaitre un succès global.

Stormzy, “Gang Signs & Prayer”

Le nouveau roi de la grime a frappé un grand coup avec ce premier album. L’anglais a su démontrer avec ce projet sa pluralité dans le hip-hop, que ce soit avec des titres explosifs tel que “Cold” ou des morceaux d’une douceur sans égale tel que “Cigarettes & Cush”. Bien que l’album soit un énorme succès en Angleterre, Stormzy n’a pas encore atteint ce statut de superstar au-delà des frontières. Ça ne saurait tarder.

Sampha, “Process”

Sampha est un chanteur britannique doté de multiples talents. Chanteur, auteur, producteur, ses collaborations avec les plus grands de la musique (Drake, Solange, Kanye West…) ne sont pas passées inaperçu. Après deux EP en 2010 et 2013, Sampha a sorti en 2017 son premier album. Le projet “Process”, comprenant 10 titres est un album très introspectif et rempli d’émotions. Sampha y évoque notamment la maladie de sa mère dans “Kora Sings” ou encore ses démons dans “Plastic 100°C”. Surdoué musical, Sampha remplit la tête de son public d’images et d’émotions. “Process” représente jusqu’ici la quintessence de son oeuvre.

Lord Esperanza, “Drapeau Noir”

C’est à travers un EP de 9 titres, fruit de la collaboration entre Lord Esperanza et le producteur Majeur Mineur, que le jeune rappeur parisien a choisi de nous faire découvrir d’un peu plus près son univers. Un son bipolaire et touchant, parfois calme et profond, parfois agressif et perturbant sur des productions puissantes.  Le tout forme un ensemble éclectique mais cohérent qui illustre la double vie du Lord : c’est un succès musical et lyrical.

Aladin 135, “Indingo” 

Le jeune rappeur parisien membre du Panama Bende a marqué ses dernières années de par son activité. Notamment entre 2013 et 2015 où il a sorti 4 projets. Le 17 février dernier, c’est l’excellent “Indigo” qu’a dévoilé Aladin, un album qui mélange ego trip, noirceur, mais aussi autotune et ambition. À seulement 21 ans, Aladin s’est plus que jamais affirmé comme un avant-gardiste parmi les jeunes pousses du rap français. On attend la suite avec impatience.

Thundercat, “Drunk”

Thundercat, de son vrai nom Stephen Bruner est un bassiste, chanteur, auteur et compositeur à qui l’on doit un album qui fait le lien entre hip-hop, jazz et soul. Cet album de 23 titres, à l’ambiance à mi-chemin entre dérision et mélancolie, est le 4ème projet de sa relative jeune carrière. Avec des collaborations remarquables avec Kendrick Lamar, Pharrell Williams ou encore Wiz Khalifa et un projet qui a su transporter son public dans un univers riche et raffiné, Thundercat a indéniablement marqué au fer rouge ce début d’année.

Pin It on Pinterest