Déjà plus de 2 mois que l’année 2017 suit son cours et l’industrie musicale n’a pas faibli dans sa productivité. Parmi les très nombreux clips qui ont fait leur apparition sur le net au cours des dernières semaines, Views a sélectionné pour vous les plus marquants.

Bruno Mars, “That’s What I Like”

Le décor minimaliste, les pas de danse terriblement cool, l’animation, tout est réussi dans ce clip pour mettre à l’honneur ce morceau aux airs groovy funk. Il ne faut pas toujours chercher la complexité pour réaliser un visuel captivant, Bruno Mars et Jonathan Lia le prouvent une fois de plus ici.

PNL, “Bené”

La troisième partie du court métrage de PNL était très attendue. Et avec 16 minutes intense où le spectateur est plongé dans un univers toujours aussi sombre et immersif, on ne peut que féliciter l’audace de ce genre de format. Désormais, place à la partie 4 avec le titre “Jusqu’au dernier gramme” ?

Young Thug, “Wyclef Jean”

Ne pas se pointer sur le tournage d’un de ses clips et qu’au final ce dernier en devienne l’un des plus cools de l’année est assez fou. Complètement décalé, ce visuel ne tient debout que grâce au second degré et l’autodérision du réalisateur. Et si le manque de professionnalisme de Young Thug lui avait au final grandement profité ?

Deen Burbigo, “Pas une autre”

À l’occasion de la sortie prochaine de son premier album Grand Cru, le membre de l’Entourage s’offre un clip dépaysant aux airs de carnet de voyage. À l’image du morceau, le clip peut à la fois s’avérer mélancolique mais aussi très optimiste. À 29 ans, Burbigo semble avoir prit la pleine mesure de son talent d’artiste, à Grand Cru de le confirmer.

NAV feat The Weeknd, “Some Way”

NAV est décidément propice aux featurings de qualité. Après “beibs in the trap” aux cotés de Travis Scott, c’est cette fois-ci avec The Weeknd qu’il partage l’affiche. On peut y voir les deux artistes se pavaner au milieu d’une dizaine de mannequin. Mais c’est surtout le travail du réalisateur RJ Sanchez qui est à noter ici. Le grain offre à l’image énormément d’attrait, pour un rendu très classe et tout en efficacité.

Big Sean, “Halfway Off The Balcony”

Pour ce clip, Andy Hines a réalisé un superbe travail de jeu de lumière et de couleur. Violet, rouge, bleu, la palette de couleurs est utilisée à la perfection pour offrir un visuel à l’ambiance morose et en harmonie avec les doutes exprimés par Big Sean.

Joey Bada$$, “Land of the Free”

Réalisée par Nathan R. Smith et Joey Bada$$ lui-même, on y découvre Badmon dire à des jeunes enfants noirs que Donald Trump n’est pas assez puissant pour écraser et dicter sa loi à la société américaine, avant de basculer vers une scène où une assemblée d’hommes blancs tire en rang sur des noirs non armés. Une vidéo puissante qui confirme l’art très politique que pratique Bada$$.

 

Pin It on Pinterest

Plus dans Musique
En écoute : A$AP Ant lâche deux titres inédits

Fermer