La saison NBA continue de battre son plein. Entre deux monstres qui enchainent les triple-doubles comme des perles, un lutin qui écrase la concurrence dans le dernier quart-temps, des joueurs dans leurs zones de conforts, des shooteurs à perte de vue… La course au MVP est cette année passionnante. Il est l’heure de faire un second tour d’horizon, la mi-saison étant désormais atteinte.

5. Isaiah Thomas : 29,9 points, 6,3 passes, 2,7 rebonds

Le petit lutin rentre dans la cour des grands. Clutch comme pas permis cette saison avec plus de 10 points en moyenne dans le dernier quart-temps. Isaiah prend une autre dimension, et son mois de janvier et maintenant de février sont monumental. Il guide les Celtics au sommet de la conférence Est, et mérite une entrée remarquée dans ce top 5.

4. Kawhi Leonard : 25,5 points, 3,3 passes, 5,9 rebonds

Discret, mais pourtant toujours aussi bon. Le joueur a pris ses responsabilités au sein des Spurs. En nette augmentation au niveau du scoring (25,5 contre 21,2 l’an dernier), il a clairement pris la relève de Tim Duncan. Et toujours aussi propre lui aussi (48,6%). Son excellent bilan collectif de 40-12 parle forcément en sa faveur. Kawhi est d’ailleurs le seul à être remarquable en attaque, mais aussi en défense, d’où sa place méritée dans ce classement.

3. Lebron James : 25,8 points, 8,7 passes, 7,8 rebonds

Difficile de ne pas mentionner le meilleur joueur à l’Est, leader de la meilleure équipe. Le King réalise toujours une saison très propre, remarquable passeur comme avec ses 17 unités contre les Wizards. Mais surtout, toujours aussi clutch. Il paie un peu malheureusement son mois de janvier mauvais collectivement avec les Cavaliers. Une petite turbulence qui semble déjà oubliée. Mais attention, Cleveland doit regarder derrière, car ça se bouscule.

2. Russell Westbrook : 30,9 points, 10,2 passes, 10,5 rebonds

Toujours un triple-double de moyenne pour le marsupilami. Dominant comme jamais, Russell Westbrook porte toujours aussi bien son équipe. Mais attention, avec l’absence d’Enes Kanter, blessé, le bilan de son équipe et son nombre de passes décisives sont potentiellement en danger. Et ses statistiques sont un grand atout dans la course au trophée quand on sait que le bilan ne plaide pas forcément en sa faveur, comparé à celui de ses concurrents. À suivre donc, les prochaines semaines seront décisives pour le meneur du Thunder.

1. James Harden : 28,9 points, 11,3 passes, 8,2 rebonds

Houston possède un bilan de 39-17 et l’association D’Antoni/Harden y est pour beaucoup. Meilleur passeur de la ligue, le nouveau meneur de Houston semble s’épanouir dans cette équipe. Avec deux matchs à plus de 50 points, 10 passes et 10 rebonds combinés à titre d’exemple. Le barbu a frappé fort dans la grande ligue. Son très bon bilan collectif, ses performances individuelles monstrueuses. Harden possède tous les atouts pour rafler la mise. Après être passé tout proche il y a 2 ans, la revanche serait très belle pour la barbe la plus célèbre de la ligue.

Mentions honorables : Kevin Durant, Stephen Curry, John Wall…

Pin It on Pinterest

Plus dans NBA, Sport
Quels joueurs feraient de grands entraineurs ?

Fermer