C’est peut être la plus grande nouvelle qu’ait connu le monde du streetwear ces dernières années.

Alors qu’hier nous évoquions le départ d’Angelo Baque de chez Supreme, c’est aujourd’hui une immense surprise que révèle Highsnobiety : selon leurs différentes sources, Louis Vuitton aurait racheté Supreme pour 500 millions de dollars.

Supreme®/Louis Vuitton® Fall 2017. For more info go to louisvuitton.com #LVxSupreme

Une photo publiée par Supreme (@supremenewyork) le

Après avoir dévoilé ce qui sera probablement la plus grosse collaboration de l’année, les rumeurs sont très insistantes et leur vérité est celle-ci : LVMH vient d’ajouter la marque la plus iconique du monde du streetwear à son large éventail (de Dior à Givenchy en passant par Kenzo).
Si les rumeurs s’avèrent être vraies, cela serait une tournure d’évènement absolument spectaculaire. Supreme, la marque de skate à la mentalité « fuck you we do what we want », qui a commencé avec un simple magasin au coeur de New-York, acheté par l’un des géants du monde du luxe. L’influence d’une telle opération serait énorme : l’explosion du nombre de magasins? L’augmentation (encore) des prix ? Car on peut légitimement supposer que les nouveaux propriétaires de la marque ne laisseraient pas l’exclusivité des pièces Supreme rogner sur le chiffre d’affaires possible.

Le départ de Angelo Baque de son poste de directeur artistique de Supreme aurait été précipité pour anticiper le changement de mains de la marque iconique de skate et streetwear new-yorkaise.

UPDATE — 19h30 : Le New York Times, par la voix de sa directrice mode vient de mettre les points sur les i : cette information serait fausse et le groupe LVMH n’aurait aucunement acheté Supreme. À suivre, pour voir qui des plugs de Highsnobiety ou des contacts dans le monde de la mode du NYT ont raison.

Pin It on Pinterest

Plus dans Lifestyle
Angelo Baque quitte Supreme et lance sa propre agence : est-ce la fin de la marque telle que nous la connaissons ?

Fermer