Badaboom. Un premier reniement pour the President-elect, et pas des moindres : les États-Unis font finalement financer de leur poche le mur de séparation avec le Mexique.

Ce mur, tant décrié et qui s’étendra sur les 3 200 kilomètres de la frontière séparant le Mexique des États-Unis, va donc bien voir le jour. It’s actually happening. C’était l’une de ses propositions phare, notamment parce qu’il avait promis que le Mexique allait payer ce mur.

Bon, maintenant, Trump est élu, et qui dit élection dit reniement. Donald J. Trump a cependant une bonne nouvelle pour ses électeurs: le mur va bel et bien être construit, et sa construction devrait débuter très prochainement. La mauvaise nouvelle, cependant, c’est que le nouveau Président a demandé au Congrès de le financer, et pas au Mexique.

Selon CNN, PEOTUS (President-elect of the United States) souhaite donc aller chercher les 25 milliards de dollar nécessaires à la construction de son grand mur directement dans la poche du contribuable. Si cette addition – salée – est incluse dans les prévisions de dépenses au Sénat, elle pourrait potentiellement provoquer un shut down du gouvernement Américain. Car il faudrait dès lors que Républicains et Démocrates trouvent un accord sur la question, ce qui est – très – loin d’être gagné.

“J’ai dis très clairement que le Mexique ne paierait pas ce mur”

– Enrique Pena Nieto, Président du Mexique

La décision n’a pas encore été prise par le Congrès, mais la quasi-certitude que les USA paient pour le mur va à coup sûr décevoir – déjà – les supporters du nouveau Président. Bizarrement, personne n’avait relevé que le Président mexicain, Enrique Pena Nieto, avait déjà prévenu en septembre que le Mexique ne paierait pas le mur de Trump. “J’ai dis très clairement que le Mexique ne paierait pas ce mur”, avait-il en effet déclaré après une sortie de Trump. Vu que le candidat républicain avait continué à brandir sa promesse, personne n’avait relevé cette sortie.

Trump a ce matin été piqué par les révélations de CNN, les accusant de malhonnêteté tout en…confirmant leurs informations. “Un media malhonnête dit que le Mexique ne paiera pas pour le mur. Ils rembourseront un peu plus tard pour que le mur soit construit plus rapidement. Les médias mentent!” s’est ainsi fendu Trump sur Twitter.

Il va surement envoyer une facture au Mexique d’ici quelques années…

Pin It on Pinterest

Plus dans Société
Il y a 10 ans, Steve Jobs dévoilait le premier iPhone

Fermer