Comme chaque année, de nombreux artistes français ont reçu une ou plusieurs récompenses aux différentes cérémonies de remises des prix. Alors que 2016 touche à sa fin, l’heure est venue de faire un récapitulatif de ces divers prix.

Une année, soit 366 jours pour celle de 2016: ce qui laisse pas mal de temps aux artistes, écrivains, réalisateurs et autres protagonistes du monde culturel pour nous offrir de beaux travaux. Et c’est une fois leur création terminée que certains d’entre eux se verront au devant de la scène, derrière un pupitre, face à une salle muette, dans l’attente d’un discours de leur part. Et c’est parfois les discours improvisés qui transmettent aux mieux les émotions :

La 41 ème cérémonie des Césars du cinéma s’est déroulée le 26 février 2016 au théâtre du Châtelet à Paris. Douze films français sortis en 2015 étaient sélectionnés et vingt-deux prix furent décernés.

Le cinéma du monde entier s’est retrouvé à l’Amphithéâtre de Lyon pour la remise du 8ème Prix Lumière. Il est attribué cette année à Catherine Deneuve, qui succède à Martin Scorsese. L’actrice de 73 ans a remporté deux fois le césar de la meilleure actrice, été nominé plusieurs fois pour ce dernier et a obtenu plusieurs prix dans les prestigieux festivals que sont celui de Cannes, Venise et Berlin, après avoir joué dans plus de 130 films au cours de toute sa carrière. La star française, qui évite de trop s’exposer n’a pas fait de grand discours, préférant des mots simples et directs: “Etre ici avec tous ces gens, tous ces amis, ces acteurs, ces metteurs en scène, voir tous ces extraits de films… C’est assez bouleversant. (…) Je vous remercie de m’avoir choisie car, après tout, c’est quand même un peu arbitraire de choisir une actrice.” Pour conclure sa brève prise de parole, Catherine Deneuve avait tenu à dédier sa récompense à tous les agriculteurs de France, dont elle est un sincère soutien.

Prix littéraires 2016

Le prix Goncourt a été décerné à Leïla Slimani pour son deuxième roman intitulé Chanson douce. Dans un style simple, ressemblant à un conte de fées, celle-ci raconte comment Louise, une nounou parfaite employée par un couple de bourgeois parisiens, en vient à massacrer les deux bambins dont elle a la garde; scène qui fait l’ouverture du roman. Si un Goncourt peut se transformer en cadeau de Noël lorsqu’on est à court d’idées, sachez que celui-ci n’est pas à offrir à n’importe qui.

Mondialement connue pour sa pièce de théâtre Art, l’auteure Yasmina Reza a reçu le prix Renaudot 2016 jeudi 3 novembre, pour Babylone “(…) aussi étonnant que cela puisse paraitre, cette dramaturge, qui semble intégrée depuis longtemps dans le paysage littéraire français n’avait jusqu’à cette rentrée littéraire de 2016 uniquement publié des pièces de théatre ou des nouvelles si on met de coté le discutable« L’Aube le soir ou la nuit », un récit  de 2007 dans lequel Yasmina Reza raconte à sa manière la campagne électorale de Nicolas Sarkozy.” critique littéraire

Du côté du prix Interallié, il y avait trois finalistes sérieux: Eric Vuillard, pour son récit vibrant du 14 juillet 1789 . Le phénomène de l’automne, Gaël Faye, pour son premier roman Petit pays dans lequel il évoque une enfance au Burundi, qui,  à la surprise d’un grand nombre devra seulement se contente du prix du Roman Fnac. Et enfin Serge Joncour dont le talent semblait jusqu’ici condamné à grossir les sélections de prix sans en décrocher. Et des trois finaliste, c’est finalement Joncour qui remportera le prix Interallié 2016 pour son roman d’amour Repose-toi sur moi.

Prix d’art 2016

La 9ème édition du Prix Meurice pour l’art contemporain a été remporté par Lola Gonzalez accompagnée de la Galerie Marcelle Alix. L’artiste vidéaste de la très active galerie de Belleville Marcelle Alix, présente une vidéo à la fois étrange et puissante. Dans Veridis Quo (durée 15 minutes), elle met en scène, dans une maison en Bretagne, une communauté de jeunes gens qui se masquent les yeux pour faire un jeu à l’aveugle, puis se retrouvent autour d’un grand repas carnivore, inspiré de la Cène. Retrouvez ci-dessous un extrait de son oeuvre

Lorenzo Nanni a été nommé lauréat national 2016. Ce jeune brodeur d’origine italienne a été récompensé pour sa pièce Syrtensis: vivante et réaliste, son œuvre représentant une pieuvre a été entièrement réalisée à la main, composée de matières naturelles d’origine animale et minérale : feutre, laine, quartz, jais et verre. Elle est le reflet d’une grande liberté et maîtrise des matières. Diplômé de l’Ecole Supérieure d’Arts Appliqués Duperré aborde la broderie dans un imaginaire onirique et organique très contemporain. Découvrez certaines de ses oeuvres ci-dessous.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.



Prix des Indés décernés le 11 octobre 2016 à la Cigale.

Ce prix a pour objectif de mettre en avant la vitalité de la production musicale indépendante en France, de promouvoir la production de jeunes talents et de fédérer autour de valeurs communes propres à l’ensemble de la filière musicale indépendante.

Quels seront les artistes qui feront 2017 ?

Par Elsa David

Lire aussi

– Les clichés hypersensuels d’un photographe aveugle

– Les 20 albums de rap US qu’il ne fallait pas rater en 2016

– 5 des sons qui ont le plus marqué le rap US en 2016

Pin It on Pinterest

Plus dans Arts, Reviews
Hip Hop Evolution : La série sur les prémices du hip-hop

Fermer