Pour ce nouvel épisode de NBA Flashback, on revient en 2003, un soir de match 6 de finale NBA.

Tim Duncan s’est vu retirer son numéro 21 dans la nuit de dimanche à lundi. Une cérémonie riche en émotion et en souvenirs. Il avait mi-juillet annoncé sa retraite. Un immense joueur et une immense carrière dont la retraite a bouleversé tout le paysage NBA. L’heure de revenir sur une de ses plus grosse performance – peut-être sa meilleure – réalisée en playoffs.

Nous sommes le 15 juin 2003, en finale NBA. Les San Antonio Spurs défient les New Jersey Nets et Tim Duncan va survoler ce match. Il n’est pas loin de réaliser un exploit extraordinaire. Un quadruple-double est quelque chose d’extrêmement rare en NBA. Depuis que cette dernière reconnaît ces statistiques, seulement quatre en ont été réalisés officiellement, le dernier ayant plus de 20 ans.

Le jeune et encore fringant Tim est en pleine bourre. Nommé MVP lors de la saison régulière, il est alors au sommet de son art. Ce soir-là l’ailier fort va encore frapper à l’image de sa série en finale, notamment dans un super match 1 (32 points, 20 rebonds, 7 contres, 6 passes et 3 interceptions). Le joueur va porter le coup de grâce en maltraitant encore une fois la raquette adverse.

C’est alors qu’il frôlera de manière incroyable un quadruple-double avec 21 points, 20 rebonds, 10 passes décisives et 8 contres. Tim Duncan s’est sublimé une dernière fois pour aller chercher un titre de MVP de saison régulière et enfin une nouvelle bague, sa deuxième. Pour finalement être nommé MVP des finales fort logiquement.

Cette nuit-là, Tim Duncan a tutoyé la perfection. Comme un symbole, le grand David Robinson prendra sa retraite après ce match. Il est le dernier joueur à avoir réussi un quadruple-double. Tim a désormais son maillot accroché au plafond de l’AT&T Center à la suite d’une très belle cérémonie. Un dernier au revoir pour un homme unanimement apprécié sur et en dehors des parquets, ainsi que pour celui qui est sans contestation possible le meilleur ailier-fort de l’histoire de la NBA.

Lire aussi

Alors, ça donne quoi le début de saison des français en NBA ? 

NBA, qui sont les MVP de ce début de saison ? 

Pin It on Pinterest