L’année se termine en beauté pour la marque aux trois bandes. Yahoo Finance l’a en effet élue “Sports Business of the Year” (marque sportswear de l’année.)

Cette récompense est d’autant plus précieuse pour la firme allemande quand on connait les difficultés qu’elle a rencontré ces dernières années. En effet, en janvier 2015 Under Armour était officiellement devenue la marque de sport numéro deux aux États-Unis. Quand dans le même temps, Adidas peinait à vraiment s’imposer sur le marché.

Je pense que parce que nous avons à la fois des produits dédiés à la performance sportive et à la mode, ce n’est pas facile, mais ça nous donne l’opportunité de chasser le client là où il désire être.

Mark King, président d’Adidas en Amérique du Nord, 2016

Depuis, et plus que jamais en 2016, Adidas a trouvé un second souffle. Grâce notamment aux Yeezy, UltraBoost et autres NMD, l’année 2016 a été riche en succès pour la marque. 19 milliards de chiffre d’affaire avec notamment une augmentation de 20% au troisième trimestre. Les parts de marché ont, quant-à elles, augmentées de 7,2% entre janvier et novembre, confirmant cette année pleine de succès pour Adidas.

UltraBoost est le meilleur exemple. C’était censé être la chaussure de course à pied par excellence, ce qui est le cas, mais désormais c’est devenu la chaussure de mode ultime. Ces produits peuvent faire les deux, ce n’est pas facile, mais c’est une réelle opportunité.

Mark King, 2016
Nos articles lifestyle

Pin It on Pinterest