Des grosses performances à perte de vue, des triples-doubles à n’en plus compter, des joueurs en feu, des exploits en tout genre : la saison NBA est définitivement lancée. Après plus du quart de la saison déjà joué, il est temps de faire le point sur la course au MVP. Alors, qui roule sur la ligue ?

 

5. Kawhi Leonard : 24,7 points, 3 passes et 6 rebonds de moyenne

Comme prévu, Kawhi est présent, et même bien présent. Le joueur assume le rôle de leader offensif que les Spurs lui ont confié. Il prend confiance en lui et élève son niveau de jeu. Les possessions offensives passent très souvent par lui et il permet au Spurs de toujours être un redoutable outsider, leur permettant de rêver (un peu) au titre. Le meilleur défenseur de la ligue a déjà réussi 6 matchs à plus de 30 points cette saison. Preuve de la nouvelle dimension prise par Leonard, il n’avait réussi à le faire que 4 fois par le passé.

 

4. Kevin Durant : 26 points, 4,6 passes et 8,4 rebonds de moyenne

Zone de confort ou pas zone de confort ? Quoi qu’il en soit, le nouveau joueur des Warriors impressionne, n’en déplaise aux fans du Thunder. Le joueur a progressé notamment au niveau du pourcentage au tir, où il possède une efficacité impressionnante (54,9% contre 51% l’année dernière). Il score moins mais augmente ses autres statistiques. Et pour l’instant, il se fond parfaitement dans le collectif des Warriors. L’ailier assume son rôle, ainsi que son choix.

 

3. LeBron James : 25 points, 9,1 passes et 7,7 rebonds de moyenne

Le King fait son boulot, ni plus ni moins. Auteur d’un très bon début de saison, à l’image de son équipe et il continue d’assumer parfaitement son rôle de leader. Présent dans tous les compartiments du jeu, LeBron impressionne toujours par la facilité dont il fait preuve dans son jeu, où il ne force rien. Les années passent mais lui est toujours là, et, à même pas 32 ans, il est passé 9ème au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire de la NBA. Personne à l’Est ne semble encore capable de l’arrêter, ni lui ni sa franchise.

 

2. James Harden : 28,2 points, 11,4 passes et 7,6 rebonds de moyenne

Le barbu survole la ligue dans son nouveau rôle de meneur. Ses passes augmentent grâce notamment à des coéquipiers, en grande réussite à 3 points. Son jeu a changé pour le meilleur et l’association avec le style de son coach Mike D’Antoni fonctionne parfaitement. Harden porte son équipes sur ses épaules, même si son pourcentage au tir est parfois hasardeux. Il peut désormais espérer aller chercher une bonne place pour les playoffs, et ainsi prétendre enfin à ce titre de MVP qui aurait pu lui revenir deux ans plus tôt.

 

1. Russell Westbrook : 30,9 points, 11,3 passes et 10,8 rebonds de moyenne

Russell Westbrook tourne en “triple double” de moyenne. Pour dire à quel point sa performance est impressionnante, on n’avait pas vu ça depuis Oscar Robertson : Russell est tout simplement monstrueux. Actuellement sur une série de 7 triple double d’affilés, le meneur est-il capable de tenir le rythme ? C’est la question que beaucoup se posent. Quoi qu’il en soit, le fraichement surnommé “The Russell” porte son équipe en ce début de saison, avec un rôle et une importance dans  le jeu très similaires à celle prise par James Harden. On l’aime ou ne l’aime pas, mais Westbrook ne peut pas laisser indifférent. Seuls reproches : ses pertes de balles qui pourraient faire tâche sur ses feuilles de stats, ainsi que des pourcentages au tir parfois trop faibles. Quoi qu’il en soit, il impressionne plus que quiconque et est logiquement l’homme fort du début de saison.

Nos articles NBA

Pin It on Pinterest