Qu’est ce qu’une pub parfaite ? Pour faire simple, c’est une pub qui atteint précisément sa cible et qui arrive à faire convertir celle-ci à son objectif. Il y’a quelques mois, Beats by Dre (racheté par Apple en 2014) nous faisait découvrir sa nouvelle publicité en format vidéo pour ses nouveaux casques Wireless. Revenons sur les éléments les plus intéressants de cette publicité.

Une métaphore frappante

Le concept métaphorique de la pub n’échappe à personne. Le terme “no strings”, signifiant “pas de files” en français, fait référence à la nouvelle collection de casques Beats Wireless, fonctionnant en bluetooth.

Jusque là rien d’exceptionnel, le lien parait évident. C’est en creusant sur le contexte de la chanson qu’apparait une seconde métaphore. En effet, dans le dessin animé de Disney, Pinnochio expose au grand public sur scène sa joie et sa différence d’être né “sans ficelle” pour le retenir.

Sa différence et sa vitalité est d’avantage soutenue par l’apparition de “fausses” marionnettes dans le dessin animé.  A travers cette scène, Beats essaie de faire passer le même message au client : Un goût de liberté intimement lié au sans fil, bien évidemment couronné par une exposition au grand public avec une différence significative dans la façon d’écouter de la musique. La cible jeune de Beats est friande de cette liberté, que l’on pourrait qualifier de “tendance philosophique” chez les 18-25 ans, renforcée par notre société de plus en plus réglementée.

Un casting de stars

Il y’a ces enseignes qui arrivent à se permettre de payer une star ou deux, et il y’a Apple, qui s’en paient une vingtaine: entre stars liées au thème de la marque, on retrouve logiquement des stars de la musique actuelle (Pharrell, Travis Scott, Nicky Minaj), mais aussi des sportifs (Michael Phelps, Ben Simons), ou encore acteurs célèbres (Rebel Wilson, Steve Buscemi…).

On retrouve le phénomène de brand content : s’associer à une personnalité très largement appréciée par une audience précise en le reliant au produit de la marque. Plus vous aimerez la star, plus vous aimerez le produit qui lui est associé.

collage

Entre autres : Michael Phelps, Amber Rose, Travis Scott, Ben Simmons, Rebel Wilson, Pharrell, Juno Temple, Sayo, Karen Civil, Steve Buscemi, DK Khaled, Miyavi, Liza Koshy…

Une accroche inconsciente

Une pub accrocheuse doit, par définition, accrocher l’esprit de la cible. Dès lors, il s’agit de créer un lien inconscient entre la musique insérée dans la pub et la cible visée.

Plus subtilement, Beats essaie de refaire sortir une image positive de la marque via une
chanson ancrée dans l’esprit de sa cible depuis son plus jeune âge. Ici, les 18-25 américains et européens ont grandi avec les classiques Disney (du moins, une très large majorité). Pinnochio et sa chanson mythique “Got No Strings” illustre cette génération élevée à ces classiques.

La temporalité est un facteur important pour ce type de procédé: plus la musique choisie est lointaine et ancrée dans l’esprit, plus le brand content reflètera une image positive à long terme (sur les produits ou plus généralement la marque).

Une pointe d’humour

Dès le départ, la pub nous fait sourire avec la descente décalée de DJ Khaled. Directement commencer par une touche d’humour diminue significativement le taux d’attrition du visiteur, surtout dans le contexte où les pubs sont extrêmement skipper comme sur Youtube, où il est très important de faire accrocher le visiteur dès les premières secondes.

La claque sur le fessier du chauffeur de la part de Karlie Rose ou encore le sifflement de Young Ma envers une passante rajoute une couche comique et décontractée à la pub. Aucune chance que l’on puisse juger la pub sexiste sur ces deux passages car les deux sexes qui commettent ses gestes sont représentés. Toute critique possible est analysée par les communicants.

La dernière touche d’humour se retrouve en fin de vidéo, où Amber Rose tombe en tentant de prendre son selfie (Iphone 7 plus, évidemment). La chute de la pub est donc toute trouvée…

Suivez-nous sur Facebook

Pin It on Pinterest

Plus dans Visuel
The Crown, la série qui dévoile les dessous politiques de Buckingham Palace

Fermer