C’est une véritable déception pour le monde de la sneaker. Contrairement à Supreme, la célèbre marque new-yorkaise qui appelait il y a quelques temps de cela à “niquer Trump,  New Balance s’est réjouit via Twitter de la victoire du candidat républicain Donald Trump. La marque bostonienne connue pour ses chaussures “Made In USA”  a, depuis 1906 toujours approuvé la confection de produits fabriqués aux Etats-Unis. Le “Made In USA” faisait parti du programme lors de la campagne de l’actuel président américain: Dans son programme économique, le nouveau président des États-Unis conteste le principe de libre-échange (accord visant à favoriser le développement du commerce international en supprimant les douanes) défendu par Obama, principe qui entrave la compagnie possédant presque toute sa chaine de production sur le sol américain.

Le 9 novembre une journaliste du Wall Street Journal, Sara Germano, a relayé sur Twitter les paroles prononcées par le vice-président de la marque :

“L’administration d’Obama nous a fait la sourde oreille et franchement, avec le président Trump, nous pensons que les choses vont avancer dans la bonne direction”.

Cette déclaration a déchainé la fureur de nombreux clients visiblement anti-Trump, qui se sont empressés de jeter ou encore bruler leurs sneakers en guise de contestation.

 

New Balance viendrait-il de signer son arrêt de mort ?

Pin It on Pinterest