C’est officiel : c’est au terme d’exactement 3 mois d’attente que 40 chanceux se verront offrir le droit d’acquérir l’une de ces Flyknit Presto Uncaged « Anarchy ». Car depuis la première photo du « sample », autrement dit prototype, postée sur Instagram le 2 août dernier, devenant presque virale suite au partage de divers sites spécialisés dans la sneaker ou le streetwear, ce sont plusieurs milliers d’internautes qui ont cherché en vain le moyen de se les procurer. Finalement, c’est hier matin à 11h que Rudnes, leur créateur, a lancé la raffle (tirage au sort permettant aux plus veinards d’assurer l’achat de l’objet) via son compte Instagram et celui de Throwbacksnks. Une délivrance donc pour certains sneakersaddicts de pouvoir enfin mettre la main dessus? Pas sûr non, car seuls quarante d’entre eux seront contactés dès ce soir, minuit, pour finaliser l’achat, les dizaines de milliers d’autres participants attendus se contenteront eux, de les contempler en photo…

2

40 paires seulement…

Mais pourquoi une quantité si limitée?

Rudnes souhaite-t-il donner une certaine exclusivité à son modèle, à l’instar de Kanye West ou d’autres pointures du milieu? Cette hypothèse semble peu probable, tant cet autodidacte parisien de 35 ans paraît loin de toute cette arrogance ambiante. Puis, contrairement aux autres paires de baskets vendues en quantité limitée que de plus en plus de monde s’arrache, la « Anarchy » est ce que l’on appelle un custom, c’est à dire dans ce cas un travail artisanal effectué individuellement sur chacune des paires. Partant de la Nike Air Presto Flyknit Ultra blanche, Rudnes doit tout d’abord retirer la cage, comme cela a été fait par bon nombre d’amateurs cette année sur diverses Ultra Boost de Adidas. Puis, lorsqu’il ne reste plus qu’une légère silhouette blanche, s’appliquer à dessiner le célèbre « Swoosh Mercurial » que l’on retrouvait auparavant sur les chaussures de football, mais que Nike a remis a l’honneur cette année sur sa paire de Nike Free Flyknit. Enfin, il ajoute à la célèbre virgule – seulement sur la chaussure de gauche néanmoins, délicatesse et minimalisme obligent – des symboles japonais signifiant « No Government » donnant à cette oeuvre d’art le nom d’Anarchy. Il avoue néanmoins s’être pour ce design, fortement inspiré des bombers et autres casquettes sur lesquels le logo Nike s’était vu détourné au Japon, sans pour autant que leur origine en soit connue. L’intéressé prend au minimum deux heures pour revisiter et recréer la chaussure qu’il a achetée, quelques bases de mathématiques nous permettront donc d’en déduire que deux semaine de travail complètes (nous considérerons que Rudnes n’est pas un fonctionnaire) ont été nécessaires à la production des 40 paires destinées à la vente. Alors qu’il aurait très bien pu répondre, éventuellement avec de l’aide, à la forte demande engendrée par son custom, ce dernier a préféré la qualité à la quantité, incluant pour les 230€ un sac et une paire de chaussettes Stance « Japan », presque indispensables à la mise en valeur de la paire.

11

La Flyknit Presto “Anarchy” associée ici aux chaussettes Stance du pack.

Bien qu’ayant déjà acquis une certaine notoriété dans la capitale française, répondant aux commandes privées de Paul Pogba ou de Gaël Monfils entre autres, il est désormais certain, avec le succès mondial que connaît sa dernière création, que ses futurs projets prendront une toute autre ampleur. A commencer par « La Vague », reproduction de la célébrissime estampe du peintre japonais Hokusai…sur une Asics Gel Lyte III. Ce tour de force réalisé pour la première fois fin août, auquel ses followers ont réservé un accueil plus que chaleureux, démontre une nouvelle fois à quel point la culture japonaise l’influence. Il avoue volontiers en être fasciné depuis son enfance et nous y plonge indiscutablement par le biais de ses travaux. La « Sakura », autre Gel Lyte III en est le parfait exemple, arborant un élégant et précis cerisier japonais. En attendant l’annonce d’une probable raffle de « La Vague », il est grand temps pour vous de tenter votre chance en suivant les instructions ci-dessous et de qui sait, faire partie des 40 heureux élus. Ne vous inquiétez pas, vous ne prenez que le risque de suivre les publications d’un incroyable artiste en devenir… Bonne chance!

Retrouvez toutes les infos sur ce post instagram :

 

Une photo publiée par #Rudnes (@rudnes) le

Merci à Rudnes pour sa disponibilité et sa participation à l’élaboration de cet article.

Pin It on Pinterest

Plus dans Lifestyle, Mode
XO : The Weeknd se lance dans la mode

Fermer