A$AP Mob a enfin sorti, en ce jour d’Halloween, son nouveau projet de 12 titres “Cozy Tapes Vol.1 : Friends”.

Le A$AP Mob, composé par A$AP Rocky, Ferg, Nast, Twelvyy, Ant, Ty Beats, Bari, Lou Banga, Illz, Lotto, Relli et TyY (après le décès de A$AP Yams en janvier 2015 et le départ de A$AP Dom en 2011) est aujourd’hui l’un des plus gros collectifs de rappeurs/producteurs américain. Sorti tout droit de New York, le Mob a été mis sous le feu des projecteurs grâce à l’ascension fulgurante de A$AP Rocky, l’artiste le plus connu du groupe, au début des années 2010. En 2012 sort leur premier projet collaboratif : une mixtape intitulée “Lords Never Worry, qui a connu un grand succès international, propulsant le A$AP Mob sur le devant de la scène, tant collectivement qu’individuellement, notamment A$AP Ferg, Nast, Twelvyy et Ant, les autres restant plus en retrait ou perçant dans d’autres domaines (comme A$AP Bari aka Young Lord, oeuvrant plutôt dans le monde de la mode).

Cover du premier projet collectif du Mob

Cover du premier projet collectif du Mob

Ce qui fait la force du Mob, c’est la diversité des genres de chaque artiste, et la complémentarité qui naît de cette diversité : Rocky le joli garçon, Ferg le seigneur de la trap, Nast le malsain… et A$AP Yams le génie. Ce dernier, décédé le 8 janvier 2015, était le créateur, le producteur et le cerveau du Mob. A$AP Rocky a d’ailleurs déclaré que c’était déjà lui qui avait produit et mixé la plupart des morceaux du projet. La couverture de l’album et le titre “Yamborghini High” (sorti en janvier) sont deux nouveaux hommages qui lui sont rendus par son crew.

Quelques jours avant la sortie de cet album annoncé depuis peu, le groupe a publié sur son site internet le film “MONEY MAN“, à mi-chemin entre le clip et le court métrage. Au casting : A$AP Rocky à la réalisation (bien aidé par Dexter Navy) et dans le principal rôle, aux côtés de l’emblématique Saïd Taghmaoui, avec bien évidemment comme bande-son deux titres de l’album, “Money Man” et “Put That On My Set” en featuring avec le rappeur anglais Skepta, récent vainqueur du prestigieux prix Mercury. Ces deux morceaux sont les exemples les plus probants de l’héritage laissé par A$AP Yams. Le court-métrage de 12 minutes a été largement apprécié par le public et les critiques, et prédit le succès quasi-certain de “Cozy Tapes“. (Revoir le court-métrage Money Man en cliquant ici)

MONEY MAN et FLACKO dans THE MONEY MAN

Extrait du court-métrage “THE MONEY MAN”

La diversité du Mob se ressent énormément dans ce nouveau projet. Les ambiances d’un morceau à l’autre sont très différentes : du banger bondissant “Yamborghini High” (qui est déjà un gros succès depuis janvier avec près de 40 millions de visionnages du clip sur Youtube), “Nasty’s World” le old school, le codéiné “Put That On My Set“… Les invités sont également issus de différents univers mais tous de grande qualité et amènent tous une valeur ajoutée au morceau auquel ils contribuent (sauf Wiz Khalifa, ce qui tend à devenir la norme pour lui): on a du new school avec les copains Lil Yachty et Lil Uzi Vert, du triple A avec Skepta et Tyler The Creator, du chantant avec BJ The Chicago Kid, et même du classico-légendaire avec Onyx, qui créé la surprise mais sonne incroyablement bien.

Symbole de la pluridisciplinarité parfaitement cohérente du A$AP Mob, le “friends” présent dans le nom du projet et sur la couverture vient nous rappeler la dernière collection de la marque de vêtements VLONE créée par A$AP Bari que nous présentaient déjà Rocky et Nast au pop-up store de la marque pendant la Paris Fashion Week de janvier dernier.

“Cozy Tapes Vol.1 : Friends”, c’est au final un projet terriblement efficace,  qui porte en son essence la force de Rocky et de ses acolytes : pondre un opus parfaitement abouti, soigné dans ses moindres détails, tout en donnant une image nonchalante, presque trop “cozy”, l’air de dire “trop facile”.

Au moins, un Vol.1 appelle un Vol.2. Et, on peut déjà le dire : vivement le Vol.2 !

Pin It on Pinterest