Mercredi matin, l’étoile du candidat aux élections présidentielles des Etats-Unis a été vandalisée alors que ce dernier avait vu son étoile être inaugurée en 2007.

L’étoile de Trump se porte aussi bien que sa cote dans les sondages

L’image publié sur le Twitter de Dominic Patten parle d’elle même : l’étoile du candidat est totalement détruite, son nom n’y est même plus lisible et le médaillon n’est plus visible non plus. Un homme habillé comme un agent du bâtiment aurait utilisé un marteau et une hâche pour détruire complètement l’étoile un peu avant 6h du matin heure locale. Jamie Otis a déclaré à une agence d’informations locales être le ravisseur du saccage.

Il faut dire que cette étoile sur le Walk of Fame déchaine les passions, et surtout les haines. Elle avait en effet déjà été plusieurs fois taguée, notamment d’une croix-gammée, quelqu’un l’avait entourée d’un mur miniature en référence à sa proposition de construire un mur entre le Mexique et les États-Unis et une personne s’était même permise de lui déféquer dessus.

Pas sûr que le candidat Républicain à la présidentielle américaine s’en soucie vraiment, d’autant plus que l’étoile a depuis déjà été réparée : distancé dans les sondages à part dans quelques swing-states comme la Floride, il multiplie actuellement, comme à son habitude, les polémiques et occupe le terrain médiatique afin d’essayer de refaire son retard (le New York Times ne lui donne que 8% de chances de remporter les élections). Le connaissant, il devrait quand même accuser Hillary Clinton de cette destruction dans les prochains jours.

 

Pin It on Pinterest

Plus dans Société
Le féminisme latino-américain face aux violences machistes

Fermer