Du 20 au 23 octobre se tenait le rendez-vous incontournable des amateurs d’art ; la Foire Internationale d’Art Contemporain. Pour cette 43ème édition, un programme bien rempli guidant les visiteurs à travers les quartiers les plus mythiques de la capitale, du Grand Palais au Jardin des Tuileries, en passant notamment par la place Vendôme. Peintures, sculptures, performances tout le monde trouvera de quoi le ravir.

Des galeries et des artistes du monde entier présents, des collectionneurs internationaux, ajoutez à cela le bruit des porte-feuilles qui se vident à vitesse grand V, celui des marchands d’art pianotant sur leur MacBook et vous serez ainsi plongés dans l’ambiance sonore et visuelle du milieu de l’art contemporain, réuni pour l’occasion à Paris. Car avant d’être un salon d’exposition visant à promouvoir une certaine démocratisation de l’art et de la culture, la FIAC est avant tout un marché public d’art où les galeries viennent se faire connaître pour vendre leurs oeuvres aux plus offrants.

img_1730

Le Grand Palais, l’un des principaux lieux accueillant la FIAC

Views vous a donc fait une petite sélection d’oeuvres exposées afin de vous montrer que, malgré le fait que le monde de l’art soit souvent décrit comme étant celui de “requins” ne jurant que par l’argent et les bénéfices, les oeuvres exposées n’en valent pas moins le coup d’oeil.

img_1713

img_1729

img_1695

Quand t’as mot-croisés à 13h mais séance de strip-tease à 14h

img_1734

img_1717

img_1741

 Malgré le fait que certaines oeuvres soient quelque peu “spéciales” l’une d’entre elles s’est tout de même franchement démarquée des autres :  la présentation de l’Orient Express, un des trains les plus célèbres au monde.

“Le train de luxe qui reliait la Ville Lumière à la Porte de l’Orient pendant près d’un siècle a marqué l’histoire et les mémoires. Il incarnait une promesse d’exaltation sensorielle et intellectuelle dans un temps où l’Europe s’inventait.
Ambassadeur des idées les plus audacieuses de son temps, l’Orient Express a participé à la naissance de ce que l’on nomme aujourd’hui l’art du voyage.”

Il s’agit vraiment ici d’une véritable communication avec les spectateurs qui sont eux-mêmes invités à voyager. Pour cela un décor recréé, des sons, des odeurs, la mobilisation de nos sens nous permet vraiment d’être au coeur de l’oeuvre, d’être une pièce unique en son sein.

*Malheureusement, aucune image de cette expérience n’a pu être prise, pour plus d’information nous vous invitons à vous rendre sur le site officiel de la FIAC.

En définitive, cet incroyable salon nous a fait voyager à travers des galeries brésiliennes ou américaines, rencontrer de nombreux artistes à travers les œuvres exposées et fait toucher du bout du doigt le monde de l’art. Mais les meilleures choses ont une fin, il nous faut donc revenir à la réalité en attendant l’année prochaine pour de nouveau faire ce voyage.

Pin It on Pinterest