Le 25 octobre 2016, la 68ème saison NBA démarrera. Après un marché des agents libres mouvementés, il est temps de nommer les 3 franchises qui seront les plus excitantes à voir jouer cette saison.

Golden State Warriors :

Prenez le champion 2015, ajoutez y le meilleur bilan en saison régulière de l’histoire en 2016 (73 victoires pour 9 défaites), additionnez y le MVP 2014 en la personne de Kevin Durant, et vous obtenez les Warriors version 2016-2017. Bonjour l’épouvantail.

L’équipe de la baie de Californie est incontestablement l’attraction numéro 1 de la saison. Rarement (jamais ?) une équipe n’a accumulé autant de talents, l’attente est donc immense. Revanchards après leur défaite en finale en juin dernier, les hommes de Steve Kerr reviennent le couteau entre le dents pour ce nouvel exercice.

kd-gsw

L’ennemi public numéro 1 dans l’Oklahoma.

Comment va s’intégrer Durant, comment Curry va rebondir après ses finals ratées, comment Draymond Green va réussir à gérer les voix dans sa tête, beaucoup de questions qui font que Golden State sera l’équipe à suivre de près cette saison.

Le joueur à suivre : Kevin Durant forcément, l’ancien joueur d’Oklahoma City a bouleversé la NBA entière en rejoignant les Warriors, et tous les fans de la balle orange veulent voir « KD » dans sa nouvelle équipe.

Notre pronostic : Que peut-on attendre d’autre que le titre ? Ce roster bourré de talent, additionné à un coaching staff de haut vol devrait indéniablement dominer la la NBA, c’est ce que tous les observateurs attendent tout du moins.

Minnesota Timberwolves :

Après avoir transféré Andrew Wiggins en 2014 et drafté Karl-Anthony Towns en 2015, les Wolves se sont assurés un avenir radieux. Ajouté à cela le coach Tom Tibodeau recruté cet été, ainsi que des prospects tel que Kris Dunn, Zach Lavine ou Tyus Jones permet à Minnesota d’être assurément « la franchise du futur ».

Cette saison doit être un grand pas en avant pour la franchise, Wiggins et Towns ont tous deux prouvés leurs talents dans la grande ligue, de plus le recrutement de Thibodeau leur assure un coach qui connait les playoffs et qui sait développer les jeunes talents, le combo devrait permettre aux Timberwolves de devenir une place forte de la conférence Ouest.

wiggins-towns

C’est légal ce genre de duo ?

Les Timberwolves iront-ils en playoffs ? Towns confirmera t-il son statut de future star de la ligue ? Thibodeau arrivera t-il à faire passer un cap à ses jeunes pousses ? Quelques questions et beaucoup d’excitation.

Le joueur à suivre : L’alien Karl-Anthony Towns, il représente l’intérieur du futur et sait déjà tout (bien) faire. Le genre de spécimen qui donne envie de se lever à 3h du matin pour regarder un Timberwolves-Suns.

Notre pronostic : Sur le fil, Minnesota va arracher sa place en playoffs. Une 8ème place possible grâce à un duo Towns-Wiggins en feu ainsi qu’à l’apport défensif, mental et d’expérience de Tom Thibodeau.

Boston Celtics :

Auteur d’une belle free agency 2016, la franchise du Massachusetts a su convaincre le talentueux All-Star Al Horford de rejoindre les rangs d’une équipe qui ne finit pas de séduire la ligue de par son bel effectif et son jeu chatoyant. Avec un one-two punch Thomas-Horford, un effectif qui a gouté au playoffs deux années de suite et un génie tactique au coaching en la personne de Brad Stevens, Boston peut espérer de très belles choses.

Cette saison doit être celle où les Celtics passe un cap dans la conférence Est et s’installent dans le top 4 durablement. Avec seulement Cleveland qui parait très nettement au dessus, les hommes de Stevens se doivent d’être en ambitieux. Ramener la mythique franchise de Boston au sommet de la Ligue n’est pas une mince affaire, mais ils en ont clairement les moyens.

C’est vrai que passer de Jared Sullinger à Al Horford ça donne le sourire.

Comment Horford va s’adapter à sa nouvelle équipe ? Marcus Smart va t-il franchir le palier que son potentiel laisse espérer ? Jaylen Brown méritait-il d’être drafter en 3ème position ? Beaucoup de garantis aux Celtics, toutefois quelques interrogations demeurent.

Le joueur à suivre : Cette réponse peut faire débat, mais on est tenté de dire Marcus Smart. L’ancien meneur de Oklahoma State a réalisé deux solides premières saisons en NBA, toutefois il est indéniable que Smart peut faire encore mieux. Cette saison doit être celle de l’explosion pour Smart, son profil atypique et son talent indéniable des deux cotés du terrain en font de lui un jour à suivre de près. Allez Marcus, donne nous raison.

Notre pronostic : Après une très jolie saison régulière, Boston accrochera la 3ème place de sa conférence, s’assurant donc l’avantage du terrain en playoffs. Seuls Toronto et Cleveland gagneront plus de matchs lors de la saison régulière, on prend les paris ?

Pin It on Pinterest

Plus dans NBA, PreVIEW, Sport
Liverpool, la carrure d’un champion ?

Fermer