Terra Nova, un think-tank majeur très proche du PS a publié un rapport qui préconise à demi mots la légalisation du cannabis en France.

En France, la consommation de cannabis est massive : 700 000 personnes en consomme quotidiennement, soit plus de 1% de la population et 4,6 millions en consomme chaque année au moins une fois, soit environ 7%. C’est plus que la plupart des autres pays européens.

Seulement, cette consommation s’accompagne, en dehors des problèmes sanitaires qu’elle provoque, d’une répression inefficace et d’un marché noir, synonyme ici de petite et de grande délinquance. Ce que propose Terra Nova, c’est de dépénaliser les consommateurs  (ne plus considérer que consommer du cannabis est illégal) pour que la lutte policière ne se concentre plus que sur l’approvisionnement et les réseaux de banditisme qui en sont la cause.

Pic et pic et colegram

Le think-tank propose, dans le même temps, en regard du démantèlement des réseaux criminels d’approvisionnement, de produire un cannabis made in France par des agriculteurs agréés et d’organiser la vente au niveau de l’État : Arnaud Montebourg a mis un like.

Le tout avec un système de collecte des taxes et accompagnant ce système d’un dispositif de régulation du cannabis et de prévention. Ce modèle se base sur celui de l’autorité de régulation des jeux de pari en ligne, s’appuyant sur les similitudes entre les deux phénomènes : réseaux criminels et risques d’addiction.

L’État y gagne en taxes et en sécurité sanitaire, le consommateur y gagne en ayant droit à un produit de qualité et à un accompagnement. C’est pas si difficile que ça finalement.

Pin It on Pinterest

Plus dans Actualité, Société
Une expérience auditive à ne pas manquer !

Fermer