En 2010, Gil Scott-Heron revenait avec “I’m new here” . 30 minutes inédites oscillantes entre chansons, poésies et pensées tranchantes. Une dernière merveille offerte par le maestro avant de nous quitter un an plus tard… Deux mois avant sa mort sort “We’re new here” (2011) , le remix composé par le percussionniste et producteur du groupe The xx, Jamie Smith. Vous êtes passés à côté et vous avez eu tort.

gil-scott-heron (1)

Gil Scott-Heron revient de loin. La prison, l’addiction à la drogue et le combat qu’il mène contre la séropositivité ne laisse en rien penser à un retour de l’artiste. Richard Russell, directeur de XL Recordings, revient chercher Scott-Heron avec cette fois un nouveau projet, de l’inédit. Loin de la funk, du jazz, de la soul ou du discours social qui l’ont inspiré durant sa carrière, comme pour signaler un renouveau, ce sera des boucles de batterie, de la dubstep et une forte inspiration indie-pop qui composeront cet album.

Gil Scott-Heron se livre et la musique électronique s’accouple parfaitement à ses écrits. “I’m new here” est une réussite et la critique des médias s’en fait sentir. Russel ne compte pas s’arrêter là et, avec l’accord de Gil Scott-Heron, propose à Jamie xx de produire un album remix. Lui qui depuis tout petit est bercé par les mélodies du vieille homme ne peut refuser.
Jamie_XX

L’album est un bijou. Jamie xx a parfaitement retranscrit toute la mélancolie émise par Scott-Heron durant seize pistes. Il n’est en rien dénaturé. Cet album offre une nouvelle perception de l’œuvre du “père du rap” .

 

 

Pin It on Pinterest

Plus dans Arts, Vous êtes passés à côté, vous avez eu tort
“Son of zorn” la série à ne pas louper

Fermer